BFMTV

Qui est Sven Mary, l'avocat qui est prêt à défendre Salah Abdeslam?

Sven Mary, ténor du barreau de Bruxelles.

Sven Mary, ténor du barreau de Bruxelles. - NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP

Pénaliste belge très réputé, Sven Mary est l'avocat qui se dit prêt à défendre Salah Abdeslam, le suspect-clé dans l'opération antiterroriste sur les attentats du 13 novembre.

Quatre mois après les attentats de Paris du 13 novembre, Salah Abdeslam a été capturé vivant ce vendredi lors d'une opération antiterroriste en Belgique. Une interpellation qui va permettre à la justice de traiter son cas alors qu'une extradition en France est probable. Comme tout justiciable, le suspect-clé dans les événements du 13 novembre a le droit d'être défendu. Pour cela, un avocat a déjà fait savoir qu'il était prêt à le défendre.

Il s'agit de Sven Mary, avocat pénaliste belge très réputé. Il a confirmé ce vendredi à RTL ce qu'il avait déjà laissé entendre en janvier: qu'il accepterait de défendre Salah Abdeslam. "L'environnement très proche de Salah Abdeslam m'a contacté pour me demander si j'acceptais de le représenter. Je leur ai confirmé que j'acceptais s'il souhaite que j'intervienne", fait-il savoir. Mais ce ténor du barreau bruxellois tempère son entrain et assure aussi qu'il doit bien réfléchir à la question:

"Un dossier comme celui-là, ça change la vie. La mienne, mais aussi celle de mes proches. Je dois discuter avec eux. J'ai une stratégie à adopter", glisse-t-il à L'Express.

Un avocat réputé mais pas habitué aux dossiers sur le terrorisme

En décembre, le quotidien belge Le Soir expliquait déjà que des connaissances de Salah Abdeslam, alors en fuite, avaient pris contact avec l’avocat. A ce moment là, Sven Mary justifiati ses motivations. "Moi, ce qui me motive, c’est de lutter contre l’arbitraire et l’abus de pouvoir", lance le pénaliste. "Et là, on est en plein dedans. Vous vous souvenez de ces conférences de presse données, en direct, par le parquet fédéral dans les jours, et même les nuits, qui ont suivi les attentats de Paris? Moi, elle m’a écœuré cette façon de surfer sur la peur pour obtenir encore plus de pouvoir", poursuivait-il.

S'il est un pénaliste très reconnu, à la tête de l'un des cabinets les plus importants de Bruxelles, il n'est pas vraiment réputé pour avoir travaillé sur des dossiers de terrorisme. D'après La Capitale il est l'une des "star des avocats bruxellois".

"Un qualificatif qu’il doit à sa rigueur", ajoute le quotidien belge. Il s'est montré notamment dans quelques dossiers très médiatiques comme l'affaire Fortis, dossier politico-judiciaire belge, qui avait fait tomber le gouvernement Leterme en 2008, ou encore le dossier Habran, un des plus grands procès de grand banditisme en Belgique.

Ivan Valerio