BFMTV

Procès Teulade: des parties civiles veulent faire citer François Hollande

BFMTV

Des parties civiles veulent faire citer François Hollande au procès en appel de l'ancien ministre PS René Teulade dans l'affaire de la Mutuelle retraite de la fonction publique (MRFP), qui doit s'ouvrir le 15 mai à Paris, a-t-on appris jeudi auprès d'un de leurs conseils.

"Nous considérons qu'un président qui a dit en tant que candidat qu'il contribuerait activement à la manifestation de la vérité et qu'il répondrait à toute convocation doit le faire dans cette affaire, concernant 450.000 fonctionnaires victimes d'un complément retraite qui les a spoliés", a indiqué Me Nicolas Lecoq-Vallon, l'un des avocats des parties civiles, avec Me Stéphane Bonifassi.

Depuis le début de la semaine, un huissier de justice a tenté sans succès de délivrer une "invitation à faire une déposition" au président de la République mais la Garde républicaine ne l'a pas laissé pénétrer à l'Elysée, a indiqué Me Lecoq-Vallon, confirmant une information du Point.fr.

L'article 67 de la Constitution stipule que le président de la République ne peut durant son mandat "être requis de témoigner" devant une juridiction. François Hollande avait promis pendant la campagne de réformer le statut pénal du chef de l'Etat mais il ne l'a pas encore fait.