BFMTV

Policier tué à Avignon: ce que l'on sait des quatre suspects interpellés

Parmi les personnes interpellées dimanche soir se trouve l'homme soupçonné d'avoir tiré sur le brigadier de 36 ans avec une arme de poing, avant de prendre la fuite immédiatement avec son complice.

Quatre personnes soupçonnées d'être liées au meurtre du policier Eric Masson à Avignon ont été interpellées, a annoncé ce lundi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur BFMTV-RMC. Trois d'entre elles ont été interceptées dimanche à 22h30 au niveau du péage de Remoulins. Parmi ces individus figure le tireur présumé, un jeune homme né en juin 2001, plusieurs fois interpellé pour trafic de drogue et violences, a appris BFMTV de sources concordantes.

Le tireur, son complice et le chauffeur interpellés

Il est soupçonné de s'être avancé vers le policier mercredi soir alors que ce dernier procédait au contrôle de "ce qui ressemblait à un échange de stupéfiants", et d'avoir fait feu sur lui à deux reprises, a expliqué le procureur de la République d'Avignon lors d'une conférence de presse. Il a ensuite pris la fuite avec son complice présent sur place au moment du meurtre.

"Ils cherchaient à échapper aux contrôles nombreux de la police. Ils sont nés en France, trafiquants de drogue manifestement", a précisé Gérald Darmanin sur notre antenne.

Cachés dans une cave

Tous deux sont restés cachés pendant plusieurs jours dans une cave à Avignon, a appris BFMTV. Après des recherches intensives, les enquêteurs ont réussi à les localiser dans une pièce où des boissons et de la nourriture étaient stockés pour tenir plusieurs jours. Les policiers les ont surveillé puis les ont pris en filature quand ils ont quitté leur planque dimanche soir, en direction de l'autoroute A9, pour les cueillir au niveau du péage.

Les enquêteurs les soupçonnent d'avoir voulu de se rendre en Espagne ou en Italie, au vu de l'autoroute empruntée. Des perquisitions ont eu lieu ce lundi matin mais n'ont pas permis de retrouver l'arme du crime.

L'avocat du jeune homme soupçonné d'être le tireur affirme qu'il "se dit totalement étranger aux faits qui lui sont reprochés. Il est abattu, étonné et quand il a été arrêté, il a cru qu'on était en train de l'enlever", a commenté devant la presse Me Louis-Alain Lemaire.

Un convoyeur "d'une cinquantaine d'années"

Le conducteur qui leur a permis de quitter rapidement le lieu du crime a, lui aussi, été interpellé dimanche soir au péage de Remoulins. "Il est âgé d'une cinquantaine d'années", a souligné Philippe Guémas, le procureur de la République d'Avignon ce lund.

D'après nos informations, les enquêteurs doivent encore déterminer s'il connaissait les deux hommes en fuite et s'il les a aidé en ayant connaissance, ou pas, du crime qui venait d'être commis.

La soeur du principal suspect arrêtée

Enfin, la quatrième personne a été interpellée lundi à 6h30 à Avignon. Il s'agit de la soeur du principal suspect. Tous les quatre sont Français, âgés de moins de 30 ans et habitent dans une cité d’Avignon. Ils sont actuellement auditionnés dans le cadre de leur garde à vue qui peut durer jusqu'à 48 heures.

Les policiers en charge de l'enquête vont désormais tenter d'obtenir des informations de la part de ces quatre individus car, pour l'heure, il leur est compliqué de faire la lumière sur le déroulé exact des faits, aucune caméra de surveillance ne couvrant l'endroit où le meurtre a eu lieu.

Mélanie Vecchio avec Ambre Lepoivre