BFMTV

Polémique à l'école, torture en banlieue: la semaine des faits divers

Les pompiers au secours d'un enfant coincé dans un bloc de béton, mercredi soir à Roubaix.

Les pompiers au secours d'un enfant coincé dans un bloc de béton, mercredi soir à Roubaix. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

BFMTV.com revient pour vous sur les faits divers marquants des sept derniers jours. Cette semaine, onze adolescents interpellés pour avoir torturé leurs voisins, deux spectateurs poignardés dans un théâtre et un enfant coincé plusieurs heures dans un bloc de béton.

Si vous avez manqué l'actualité des faits divers cette semaine, BFMTV.com vous permet de vous mettre à la page en un coup d'oeil.

Geste fou. Deux spectateurs qui assistaient vendredi 28 mars au soir à un spectacle au théâtre parisien le Lavoir moderne ont été blessés à l'arme blanche, dont un grièvement. L'auteur des faits serait un homme de 28 ans vêtu de noir, au crâne rasé, et dont le geste aurait pu viser le mouvement Femen, dont les militantes avaient occupé la salle en 2012. Il a été admis le lendemain à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de de police de Paris.

Torture. Onze jeunes gens, âgés de 15 à 20 ans, sont suspectés d'avoir terrorisé les habitants d'une cité HLM durant deux ans, au Petit-Quevilly, dans l'agglomération de Rouen, et d'avoir torturé tour à tour une dizaine d'hommes seuls et vulnérables. Dans l'attente d'un procès, six des bourreaux présumés ont été écroués, et les cinq autres ont été laissés libres sous contrôle judiciaire.

Macabre découverte. Deux corps sans vie ont été retrouvés samedi en milieu de journée sur une plage de Cannes. Les deux victimes sont deux hommes de 36 et 39 ans qui sont morts noyés. Il pourrait s'agir de plaisanciers qui étaient partis en bateau le vendredi soir.

• Libéré. Un enfant a été sorti mercredi d'un conduit en béton, dans lequel il sera resté bloqué pendant plus de quatre heures, à Roubaix. Le petit Mohammed, âgé de 8 ans, était tombé vers 17 heures dans le trou au centre du cube de béton en jouant à cache-cache. Il a fait preuve d'un grand courage selon les pompiers, et ne souffre d'aucune séquelle, si ce n'est d'une cheville ankylosée.

Polémique. Le mouvement "Journée de Retrait de l'Ecole" avait mis en ligne, sur Youtube, une vidéo accusant une institutrice d'Indre-et-Loire d'inciter des enfants à des attouchements. Le rectorat de l'Académie a obtenu son retrait de la plateforme en ligne le 1er avril, relevant que la vidéo diffusée était "relayée sur les réseaux sociaux (...) sans apporter la moindre preuve".

A. D.