BFMTV

Photos du procès Merah dans Paris Match: le parquet de Paris ouvre une enquête

(photo d'illustration)

(photo d'illustration) - AFP

L'hebdomadaire Paris Match a publié ce jeudi des photos montrant lors d'une audience Abdelkader Merah et son co-accusé Fettah Malki dans le box, ainsi que la mère de la famille Merah en train de témoigner devant la cour.

La réaction ne s'est pas faite attendre. Le parquet de Paris a ouvert ce jeudi une enquête après la publication ce même jour dans Paris Match de photos prises illégalement lors du procès aux assises d'Abdelkader Merah, a-t-on appris de source judiciaire.

L’enquête se fonde sur l'article 38 ter de la loi du 29 juillet 1881, qui réprime le fait de fixer et de diffuser une image prise lors d'une audience judiciaire.

"Dès l'ouverture de l'audience des juridictions administratives ou judiciaires, l'emploi de tout appareil permettant d'enregistrer, de fixer ou de transmettre la parole ou l'image est interdit. Le président fait procéder à la saisie de tout appareil et du support de la parole ou de l'image utilisés en violation de cette interdiction", dispose ainsi l'article.

Eric Dupond-Moretti se dit "scandalisé"

L'hebdomadaire a publié jeudi des photos montrant lors d'une audience Abdelkader Merah et son co-accusé Fettah Malki dans le box, ainsi que la mère de la famille Merah en train de témoigner devant la cour. Au terme de cinq semaines d'audience, le frère du jihadiste Mohamed Merah a été condamné la semaine dernière à vingt ans de réclusion criminelle.

"C'est le poids des mots, le choc des photos interdites (...) Je suis scandalisé par cette photo", s'est insurgé au micro de RMC l'avocat d’Abdelkader Merah, Eric Dupond-Moretti, qui a dit "réfléchir à la question" de porter plainte. 

A.S. avec Cécile Danré et AFP