BFMTV

Meurtre de Sarah Halimi: le parquet demande que le caractère antisémite soit retenu

-

- - Capture d'écran LCI

Le parquet de Paris a demandé ce mercredi à la juge chargée de l'enquête sur le meurtre de Sarah Halimi, juive défenestrée en avril à Paris, que le caractère antisémite soit retenu dans cette affaire qui a provoqué une vive émotion, a-t-il indiqué à l'AFP.

Le parquet a fait cette demande au vu de "l'expertise psychiatrique" rendue début septembre et "des premiers éléments de la commission rogatoire remis par les enquêteurs", a-t-il précisé. Selon cette expertise, le trouble dont souffrait le meurtrier Kobili Traoré, pris d'une "bouffée délirante aiguë" après une forte consommation de cannabis, n'était "pas incompatible avec une dimension antisémite".

En juillet dernier, le meurtrier assurait : "je ne suis pas antisémite", "je n'ai jamais eu de problèmes avec des juifs auparavant". Il avait toutefois admis qu'il connaissait la religion de sa victime, en raison de "sa façon de s'habiller" et car ses enfants, "quand ils venaient, ils avaient la kippa".

S.Z avec AFP