BFMTV

Meurtre d'Alexia Daval: portrait d'un couple en crise

Jonathann Daval devant le portrait d'Alexia Daval durant une marche silencieuse en l'honneur de celle-ci, le 5 novembre 2017.

Jonathann Daval devant le portrait d'Alexia Daval durant une marche silencieuse en l'honneur de celle-ci, le 5 novembre 2017. - Sébastien Bozon - AFP

Jonathann Daval a avoué, mardi, avoir tué son épouse Alexia. Selon l'avocat du jeune homme, les mariés traversaient une crise de couple, émaillée de très fortes tensions.

Quelle relation entretenaient Jonathann Daval et son épouse Alexia? Le jeune homme de 34 ans a avoué, mardi, le meurtre de son épouse par strangulation, affirmant l'avoir tuée par "accident". Les premiers éléments de l'enquête avaient démontré qu'une dispute avait éclaté au sein du couple la veille de la disparition d'Alexia Daval. Et selon de nouvelles déclarations de l'avocat de Jonathann Daval, les tensions entre les jeunes mariés étaient très fortes. 

Mariés depuis 2015

Jonathann et Alexia Daval se sont rencontrés au lycée. Agée de quatre ans de moins que lui, la jeune femme devient rapidement sa compagne. Après près d'une dizaine d'années de vie commune, le couple se marie à l'été 2015.

Les époux s’installent à Gray, en Haute-Saône dans la maison des grands parents d’Alexia, qu’ils rénovent. En apparence, ils mènent une vie heureuse, mais la réalité est toute autre. Car déjà, quelques disputes éclatent.

"Il y avait des hauts et des bas. Il y avait un désir d'enfant chez Alexia, ça tout le monde le sait. Maternité qui tardait peut-être un peu à venir à ses yeux. Et ça devenait, je le suppose, un sujet peut-être pas de disputes mais de tensions", explique Jean-Marc Florand, l'avocat des parents d'Alexia Daval. 

La "personnalité écrasante" d'Alexia Daval

Mais de son côté, l'avocat de Jonathann Daval évoque un homme soumis à son épouse. "Nous ne défendrons pas un meurtrier, nous ne défendrons pas un assassin. Nous défendrons un jeune homme qui, dans une crise de couple, a effectivement, de façon accidentelle, occasionné la mort de son épouse", a déclaré Randall Schwerdorffer, mardi soir. 

L'avocat a également évoqué la face sombre du couple. "Ils avaient une relation avec de très fortes tensions, Alexia avait une personnalité écrasante, il se sentait complètement écrasé, rabaissé. À un moment, il y a eu des mots de trop, une crise de trop qu'il n'a pas su gérer et ça a débordé", a-t-il détaillé. 

Selon lui, la personnalité d'Alexia Daval a été déterminante dans le drame. "C'est un couple dont malheureusement l'un des conjoints était violent mais ce n'est pas celui auquel on pense, c'est-à-dire qu'Alexia, en période de crise, pouvait avoir des accès de violence extrêmement importants à l'encontre de son compagnon", a ainsi fait valoir Randall Schwerdorffer.

Selon une source à BFMTV, il y avait "des tensions, un déséquilibre" au sein de ce couple mais pas de violences physiques. Alexia Daval, issue d'une famille plutôt aisée, aurait eu un "ascendant psychologique" sur son époux, né au sein d'une famille nombreuses de six frères et sœurs. Un déséquilibre, selon cette source, qui trouverait son origine, entre autres, par la différence de niveau d'études entre les conjoints.

A.S. avec Johanna Giglia, Hortense Gérard, Olivier Boulenc