BFMTV

Meurtre d'Alexandre à Rouen: ouverture du second procès

Le procès de deux des meurtriers présumés d'Alexandre, 17 ans, s'est ouvert lundi à Dieppe (photo d'illustration).

Le procès de deux des meurtriers présumés d'Alexandre, 17 ans, s'est ouvert lundi à Dieppe (photo d'illustration). - -

Après la condamnation de leurs deux frères respectifs vendredi, deux autres jeunes, âgés de 15 ans au moment des faits, comparaissent pour l'exécution froide d'un camarade, dans une forêt de Seine-Maritime

Après Rouen, c'est à Dieppe que la justice continue de se pencher sur le meurtre du jeune Alexandre en mars 2012. Le procès des deux derniers accusés de l'exécution de cet adolescent, dans une forêt de Seine-Maritime, s'est ouvert lundi devant le tribunal pour enfants.

Samedi, leurs frères respectifs ont été condamnés à respectivement 18 et 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des mineurs de Rouen. Le jugement a été dissocié car les deux accusés les plus jeunes n'étaient âgés que de 15 ans au moment des faits, et ne pouvaient de ce fait pas comparaître devant une cour d'assises.

Deux balles dans la tête

Leurs deux aînés ont été reconnus coupables d'avoir exécuté froidement le 26 mars 2012 Alexandre, âgé de 17 ans, de deux balles dans la tête. Les adolescents avaient ensuite aspergé d'essence le corps de leur victime, découvert alors qu'il se consumait par des gardes forestiers.

En garde à vue, ils avaient expliqué qu'ils avaient tué leur camarade parce qu'ils craignaient qu'il ne les dénonce pour un cambriolage commis quelques semaines auparavant.

"Complètement immature"

Lundi à Dieppe, les faits n'ont pas été contestés. Après l'audition des parties civiles, le tribunal s'est penché sur la personnalité des deux prévenus.

Le premier, qui a tiré la première balle dans la nuque d'Alexandre, a été présenté par ses avocats comme "complètement immature", entraîné par l'effet de groupe. A l'audience, ce jeune est resté prostré, manifestant une attitude de regret.

Le tribunal va essayer de découvrir s'il y avait un ou plusieurs meneurs dans les deux fratries que composent les prévenus.


À LIRE AUSSI: >> Meurtre d'Alexandre à Rouen: 4 jeunes devant la justice

>> Meurtre d'Alexandre: premières peines de 18 et 20 ans

M. T. avec AFP