BFMTV

Meurtre d'Alexandre à Rouen: premières peines de 18 et 20 ans de réclusion

BFMTV

La cour d'assises des mineurs de Rouen a condamné samedi, à l'issue de cinq jours d'audiences à huis clos, deux des quatre accusés du meurtre du jeune Alexandre, en mars 2012, à respectivement 18 et 20 ans de réclusion criminelle.

L'avocat général François Tessier avait requis pour chacun des deux jeunes hommes, mineurs au moment des faits et aujourd'hui âgés de 18 ans, des peines de 20 ans de réclusion criminelle, la peine maximale pour un "assassinat et guet-apens" commis par des mineurs.

La partie civile avait demandé la levée de l'excuse de minorité, une demande à laquelle l'avocat général s'était opposé mais qui a finalement été retenue par les jurés.

L'avocat du jeune homme condamné à la peine de 18 ans de réclusion, Me François Garraud, a indiqué que son client "admettait qu'une peine lourde soit prononcée à son encontre compte tenu des faits" et qu'il ne ferait pas appel.

Il n'a pas été possible de rencontrer l'avocat du deuxième accusé à l'issue de l'audience.

Les deux premiers accusés à comparaître dans cette affaire ont été reconnus coupables d'avoir exécuté froidement le 26 mars 2012 Alexandre, âgé de 17 ans, de deux balles dans la tête en bordure d'une route forestière à Beauvoir-en-Lyons (Seine-Maritime).