BFMTV

Menaces de mort contre Mila: cinq personnes en garde à vue

Mila dans un live sur Instagram.

Mila dans un live sur Instagram. - BFMTV

Ces cinq personnes ont été interpellées dans différentes régions de France et placées en garde à vue pour "cyberharcèlement" et "menaces de mort".

Cinq personnes ont été placées en garde à vue ce mardi dans l'enquête sur les menaces de mort proférées à l'encontre de l'adolescente iséroise Mila après la publication en novembre par cette dernière d'une nouvelle vidéo polémique sur l'islam, a annoncé le parquet de Paris à l'AFP.

Ces cinq personnes, âgées de 18 à 29 ans, ont été interpellées dans différentes régions de France et placées en garde à vue pour "cyberharcèlement" et "menaces de mort" dans le cadre des investigations menées par le pôle national de lutte contre la haine en ligne, récemment créé au sein du parquet de Paris.

L'Office central de lutte contre les crimes contre l'humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH), a coordonné les investigations, qui ont mené à des interpellations dans toute la France, indique une source policière à BFMTV.

D'après cette même source, la majorité des messages haineux à l'encontre de Mila ont été publiés sur Twitter, même si d'autres réseaux sociaux sont impliqués. D'autres vagues d'interpellations devraient prochainement avoir lieu, précise-t-elle à BFMTV.

A.S. avec AFP