BFMTV

Le nourrisson enlevé à Toulouse a été retrouvé en vie

L'enfant était soigné à l'hôpital pour enfants de Purpan à Toulouse

L'enfant était soigné à l'hôpital pour enfants de Purpan à Toulouse - REMY GABALDA / AFP

Disparu de l'hôpital vendredi soir, le nourrisson âgé de deux mois et souffrant d'une infection a été retrouvé sain et sauf ce samedi. Son père et son oncle ont été placés en garde à vue.

Tizio, le bébé de deux mois en danger de mort enlevé vendredi dans un hôpital à Toulouse, a été retrouvé en vie samedi soir à Belcaire dans l'Aude, a annoncé le parquet. Il a été pris en charge par les médecins. Son père a été placé en garde à vue pour soustraction d'enfant. La section de recherches de la gendarmerie de Toulouse est en charge de l'enquête.

Le nourrisson a été retrouvé au domicile du frère de son père. Lequel a également été placé en garde à vue pour complicité de soustraction d'enfant. Les deux hommes, qui ne voulaient pas ouvrir aux gendarmes, ont contraint ces derniers à forcer l'entrée.

Repéré par un gendarme

C'est un gendarme en repos qui a repéré la voiture du père de Tizio dont le signalement et l'immatriculation avaient été donnés dans l'alerte enlèvement du parquet de Toulouse, ce qui a permis son interpellation ainsi que celle de son frère à 20h55.

"L'enfant va bien", a indiqué une source proche de l'enquête. Les conditions météo interdisant un acheminement par hélicoptère, le bébé était en voie d'acheminement par voie routière pour une prise en charge à l'hôpital pour enfants de Purpan à Toulouse, a précisé le parquet de la ville.

Collomb félicite les forces de l'ordre

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a immédiatement salué dans un tweet "la réactivité et le professionnalisme de nos forces de l'ordre, en particulier les groupements de gendarmerie qui ont permis de retrouver le petit Tizio".

Une alerte enlèvement a été déclenchée ce samedi matin pour retrouver le nourrisson atteint depuis sa naissance d'une infection qui lui impose d'être nourri par sonde gastrique et voies intraveineuses.

Le bébé "souffre d'une pathologie nécessitant la poursuite de soins immédiats, son pronostic vital est engagé à défaut de recevoir ces derniers dans les plus brefs délais", avait indiqué le parquet dans son alerte enlèvement. Le CHU de Purpan avait imploré le père de Tizio de le ramener dans un hôpital en raison de la gravité de son état.

P.L avec AFP