BFMTV

Alerte enlèvement pour un nourrisson dont le pronostic vital est engagé

Le bébé, âgé de 2 mois, a été enlevé vendredi soir à l'hôpital Purpan de Toulouse par son père.

Une alerte enlèvement a été déclenchée ce samedi matin pour un nourrisson de 2 mois, enlevé par son père et dont le pronostic vital est engagé, a annoncé le parquet de Toulouse. L'enfant portait un ensemble de laine bleue au moment de sa disparition. 

Le bébé, nommé Tizio, est atteint depuis sa naissance d'une infection qui lui impose d'être nourri par sonde gastrique et voies intraveineuses. Il a été enlevé vendredi à l'hôpital Purpan à Toulouse, par son père. Ce dernier, âgé de 33 ans, a été filmé par les caméras de vidéosurveillance en train de sortir de l'hôpital à 19h38.

Vers 21h30, le personnel médical a retrouvé un mot manuscrit sur lequel le père de Tizio indiquait qu'il allait promener son fils. Les infirmières ont écrit à leur tour un mot disant "Prévenez-nous quand vous revenez". Toujours sans nouvelles à 0h30, elles s’inquiètent. L'alerte est déclenchée à l’hôpital dans la foulée. Le parquet sera prévenu de la disparition de l'enfant à 1h20.

Durant la nuit, le père et son enfant ont pu se rendre dans le département de l'Ariège. Samedi, en fin d'après-midi, les enquêteurs avaient reçu une quinzaine de signalements.

Le père de l'enfant est un homme "grand, mince, porteur d'une barbe fournie de cheveux longs bouclés bruns à noirs". Il est susceptible de se déplacer à bord d'un véhicule Peugeot 307 de couleur blanche, immatriculé dans l'Ariège 5608 GP 09. Il portait lors des faits un "anorak de couleur sombre", précise le parquet dans un communiqué. 

"Si vous localisez l'enfant ou son père, n'intervenez pas vous-même. Appelez immédiatement le 0 800 36 32 68", demande l'alerte. 

Le bébé "souffre d'une pathologie nécessitant la poursuite de soins immédiats, son pronostic vital est engagé à défaut de recevoir ces derniers dans les plus brefs délais", poursuit le parquet. Samedi, la directrice de l'hôpital Purpan de Toulouse Anne Ferrer, a appelé le père de Tizio à ramener l'enfant au plus vite.

Le père est décrit comme aimant. Il a eu par le passé des problèmes avec l’alcool. Selon la mère de l'enfant, il peut se montrer fragile.

Mis en place en 2006, le dispositif de l'alerte enlèvement "permet la diffusion rapide, sur l’ensemble du territoire national, d’informations précises dans le but de retrouver l’enfant le plus rapidement possible", indique le ministère de la Justice

L'alerte est déclenchée selon quatre critères: l'enlèvement est avéré, la victime est mineure, la vie ou l'intégrité physique de l'enfant est menacée et le procureur dispose d’informations dont la diffusion peut permettre la localisation de l’enfant ou de son ravisseur. 

L.A., avec Cécile Ollivier et AFP