BFMTV

Le militaire blessé à l'arme blanche à la Défense est sorti de l'hôpital

La Grande Arche de La Défense.

La Grande Arche de La Défense. - -

Une incapacité totale de travail (ITT) de dix jours lui a été prescrite par les médecins.

Cédric Cordiez, le militaire blessé au cou à l'arme blanche samedi à La Défense lors d'une patrouille Vigipirate, a quitté lundi matin l'hôpital militaire de Percy à Clamart.

Une incapacité totale de travail (ITT) de dix jours lui a été prescrite par les médecins.

"Pistes sérieuses" sur son agresseur

Interrogé lundi sur Canal+, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a déclaré que les enquêteurs de la brigade criminelle disposaient de "pistes sérieuses" sur son agresseur.

Le militaire blessé participait à une patrouille Vigipirate classique en trinôme avec deux camarades lorsqu'il a été frappé par derrière au niveau de la nuque avec une arme blanche.

A LIRE AUSSI:
>> Militaire agressé à La Défense: le parquet antiterroriste saisi

>> Le militaire agressé à la Défense est "traumatisé"