BFMTV

Le gilet jaune Maxime Nicolle assure avoir reçu une convocation au tribunal de police

Maxime Nicolle et Eric Drouet, figures du mouvement des gilets jaunes.

Maxime Nicolle et Eric Drouet, figures du mouvement des gilets jaunes. - Capture BFMTV

Maxime Nicolle a déclaré dans un Facebook Live avoir été convoqué pour "provocation publique à la commission de violences suivies des faits".

Les ennuis judiciaires continuent pour les leaders des gilets jaunes. Alors qu'Eric Drouet a été condamné la semaine dernière pour l'organisation de manifestations non déclarées, lui et Maxime Nicolle ont tous les deux été convoqués au tribunal de police ce mercredi. Le second a assuré avoir reçu une convocation au tribunal de police pour "provocation publique à la commission de violences suivies des faits", dans un Live diffusé en début d'après-midi sur sa page Facebook Fly Rider info blocage.

"Instrumentaliser la justice"

La figure bretonne des gilets jaunes annonce avoir reçu à son domicile de la part de deux gendarmes une convocation "au tribunal de police jeudi afin d'être auditionné en tant que suspect pour avoir commis ou tenté de commettre sur le réseau internet, l'infraction suivante: provocation publique à la commission de violence suivi des faits".

Il déclare qu'il s'était préparé à ce "que ça [lui] tombe sur le coin de la gueule". "Ils essayent de foutre la pression comme ils peuvent et d'instrumentaliser la justice comme ils ont envie", ajoute Maxime Nicolle. 

Ce dernier refuse de donner l'adresse du tribunal parisien au sein duquel il est convoqué afin d'éviter "que des personnes se retrouvent devant". ll se rendra à cette convocation accompagné de son avocat, Juan Branco: "On sait déjà quoi faire, on sait déjà ce que je risque, on sait comment ça va se passer, on sait ce qu'ils vont tenter, qu'il y a de grande chance qu'il y ait une garde à vue."

Ouverture d'une enquête 

Toujours dans cette vidéo, il apporte son "soutien" à son acolyte Eric Drouet qui a également reçu une convocation et qui est "actuellement auditionné à Paris".

Une information confirmée de source judiciaire auprès de BFMTV, qui précise que "le parquet de Paris a été rendu destinataire d'un signalement le 25 mars 2019." Une enquête a été ouverte pour incitation à la violence. Elle a été confiée à la BRDP. Dans ce cadre, Eric Drouet a été convoqué ce mercredi pour être entendu hors du régime de la garde à vue.

Esther Paolini