BFMTV

Le futur centre d'accueil pour SDF du 16e arrondissement incendié

Le futur centre d'hébergement d'urgence pour SDF du 16eme arrondissement de Paris a été vandalisé dans la nuit de dimanche à lundi.

INFO BFMTV - Le futur centre d'hébergement d'urgence pour SDF situé dans le 16e arrondissement de Paris a été incendié dans la nuit de dimanche à lundi. Selon nos informations, une bouteille en verre et du liquide inflammable ont été retrouvés sur place. Une enquête a été ouverte et une plainte a été déposée. La mairie de Paris va se constituer partie civile, a annoncé Anne Hidalgo sur Twitter. 

Eric Pliez, le président de l'association Aurore, qui pilote le projet, a assuré à l'AFP que le gardiennage va être renforcé. "On se rapproche de la date de livraison, ce n'est sans doute pas pour rien que ça arrive maintenant", a-t-il commenté, déplorant "un mauvais signal".

Vive opposition

Ce centre, d'une capacité d'accueil de 200 personnes, a suscité de nombreuses oppositions de la part de certains riverains et du maire (LR) de l'arrondissement, Claude Goasguen. 

En avril dernier, les opposants ont été déboutés de leur demande de suspension du projet. En mars, plus de 40.000 riverains avaient signé une pétition contre le centre et une réunion d'information organisée par Anne Hidalgo avait dégénéré. Les riverains opposés au centre dénonçaient la construction d'un "nouveau Sangatte", du nom du centre de la Croix-Rouge voisin de Calais, démantelé en 2002. 

L'ouverture maintenue

Ian Brossat, l'adjoint à la maire de Paris en charge du logement et de l'hébergement d'urgence, a dénoncé sur Twitter un "acte indigne". La maire Anne Hidalgo a assuré que ces actes de vandalismes ne remettaient pas en cause sa détermination "à renforcer l'aide aux sans-abris" à Paris.

"Il y a eu un climat, une forme d'hostilité, le 16eme arrondissement fait partie de la République et en République la solidarité veut dire quelque chose", précise Ian Brossat. 

Le centre, porté par la maire (PS) Anne Hidalgo, devrait ouvrir comme prévu le 5 novembre. Selon la mairie de Paris, les dégâts sont mineurs, seule la façade est endommagée. L'arrivée des SDF se fera en douceur puisque 50 personnes seront hébergées dans un premier temps, puis 50 autres.

Mélanie Longuet avec Cécile Olliver