BFMTV

Insultes, portes enfoncées: une réunion contre un centre d'hébergement dégénère à Paris

Une réunion publique d’information a tourné au pugilat lundi 14 mars, dans le très chic 16e arrondissement de Paris. En cause, l’ouverture prochaine d’un centre d’hébergement d’urgence pour accueillir des sans-abris.

La réunion n’aura pas duré plus de vingt minutes. Vingt petites minutes durant lesquelles le projet a à peine pu être présenté tant les sifflets et les insultes ont fusé de toutes parts. En effet, plus de 1.000 personnes fermement opposées au projet s’étaient rassemblées dans le grand amphithéâtre de l’Université Paris Dauphine qui accueillait une réunion d'information dédiée à l'ouverture d'un centre d'accueil pour sans-abri aux abords du bois de Boulogne. Ce projet prévoit l’installation de six préfabriqués en bois, installés pour une durée de trois ans.

"Salope", "menteur", "collabo", "vendu", alors que la sous-préfète de Paris et l’adjoint au logement de la maire de Paris Anne Hidalgo, Ian Brossat, ont débuté la présentation de ce projet, insultes et sifflets ont commencé à se faire entendre. 

Pas d’accueil de réfugiés

“Il est paradoxal de demander la tenue d’une telle réunion et de rendre ensuite toute prise de parole impossible”, regrette Ian Brossat. “Après vingt minutes de cacophonie, le président de l’Université a décidé d’interrompre la réunion pour des raisons de sécurité, certains riverains ont même enfoncés les portes”, poursuit l’adjoint, qui ne manque pas de rappeler que le projet ira jusqu’au bout.

“Certains tentent également de faire croire que ce centre aura vocation à accueillir des réfugiés de Calais mais ce n’est absolument pas le cas, il n’y a aucune ambiguïté. Seuls des sans-abris isolés ou encore des familles y seront accueillis.”

Géré par l’association Aurore, ce centre doit accueillir 200 personnes, orientées par le Samu Social. Le projet a été financé à hauteur de 4 millions d'euros par l'Etat et 800.000 euros par la ville. Le centre devrait ouvrir ses portes d’ici l’été.
Clémence Leleu