BFMTV

La mort de Charles Aznavour due à un oedème pulmonaire

Charles Aznavour, le 16 novembre 2015.

Charles Aznavour, le 16 novembre 2015. - Eric Lalmand - Belga - AFP

Charles Aznavour a succombé à un oedème pulmonaire, qui a causé une défaillance cardiorespiratoire, selon les conclusions de l'autopsie.

Les résultats de l'autopsie de Charles Aznavour, mort lundi matin à l'âge de 94 ans à son domicile de Mouriès (Bouches-du-Rhône), ont été dévoilés ce mardi. La cause de sa mort est naturelle: l'examen pratiqué au centre hospitalier de Nîmes a permis d'établir que le décès du chanteur, "intervenu dans la matinée du 1er octobre, est consécutif à un oedème aigu pulmonaire responsable d'une défaillance cardio-respiratoire qui s'est révélée être au-dessus de toute ressource thérapeutique", selon un communiqué du parquet de Tarascon.

"L'hypothèse d'une noyade consécutive à un malaise est écartée", a ajouté le procureur, Patrick Desjardins. "Le corps de l'artiste avait été découvert lundi vers midi à son domicile de Mouriès (Bouches du Rhône), "allongé dans la baignoire de la salle de bains attenante à la chambre du défunt", a précisé le parquet de Tarascon dans un communiqué.

Le corps remis à la famille

Une enquête en recherches des causes de la mort avait été ouverte par la brigade des recherches d'Arles, sous la direction du procureur de Tarascon. "Le caractère suspect du décès peut être écarté, mais les circonstances de la mort ne sont pas connues avec précision", avait déclaré lundi Patrick Desjardins à la presse, devant le domicile du chanteur.

Le corps du défunt a été remis à sa famille. Devant le portail de sa propriété près de Mouriès, à côté duquel étaient déposés une vingtaine de bouquets, quelques personnes venaient se recueillir mardi à la mi-journée. 

La musique jusqu'à la fin

C'est avec une grande émotion que les admirateurs du chanteur ont appris sa mort, lundi après-midi. Une vague d'hommages a envahi les réseaux sociaux, et de nombreuses personnalités ont pris la parole pour saluer la mémoire de cette figure de la chanson française. Ce mardi matin, de très nombreux titres de presse ont mis Charles Aznavour à l'honneur.

Le chanteur aux 1.200 chansons a mené sa carrière tambour battant jusqu'aux derniers instants malgré une double fracture du bras gauche au printemps, dont il s'était rétabli. Vendredi encore, il expliquait sur France 5 vouloir être centenaire. Il revenait d'une série de concerts au Japon et préparait plusieurs dates à travers la France. Sur notre antenne, Michel Leeb a également évoqué un projet d'album

Benjamin Pierret