BFMTV

Des parlementaires souhaitent un hommage national pour Charles Aznavour

L'artiste Charles Aznavour, le 19 novembre 2017 à Beaune.

L'artiste Charles Aznavour, le 19 novembre 2017 à Beaune. - Romain Lafabregue - AFP

De nombreuses personnalités, politiques notamment, ont fait part de leur tristesse ce lundi à l'annonce de la mort de Charles Aznavour. Plusieurs parlementaires souhaitent un hommage national.

Plusieurs parlementaires ont appelé ce lundi à un hommage national pour saluer Charles Aznavour, mort dans la nuit de dimanche à ce lundi à son domicile du sud de la France.

Parmi eux Jean-Pierre Door, député LR du Loiret, qui a déclaré sur RMC que ce serait "souhaitable".

"Ce personnage a traversé des dizaines et des dizaines d'années, a traversé des moments terribles, de guerre, de conflits, d'autres choses y compris avec son pays de naissance (Charles Aznavour était né à Paris mais d'origine arménienne, NDLR), donc ce personnage représentait la grande chanson française", a-t-il souligné.

"Il a traversé avec un grand calme 94 ans de sa vie"

"Charles Aznavour a toujours traversé avec un grand calme 94 ans de sa vie, donc je pense que ça mériterait grandement" un hommage national, a expliqué le député, précisant que c'était bien "un appel à titre personnel".

Le sénateur LR de la Vienne Alain Fouché a lui aussi déclaré sur Twitter que Charles Aznavour "mérit(ait) un hommage national". "Désormais la chanson française est orpheline de cet immense artiste touchant d'élégance à la voix qui défiait le temps", a-t-il regretté.

Le député européen et vice-président du Rassemblement national Steeve Briois, faisant part de son "immense tristesse" sur Twitter, a également appelé à un "hommage national" pour cet homme "qui a bercé la vie de tant de générations de Français".

"La France doit lui rendre un grand hommage", estime Françoise Nyssen

Interrogé sur le sujet, l'ancien Président François Hollande a d'abord précisé sur BFMTV que ce n'était pas à lui de se prononcer, avant de poursuivre: "Je sais que la République aura à coeur de rendre hommage à un grand défenseur de l'écriture et de la langue française, de la francophonie et de la culture."

"La France doit lui rendre un grand hommage", a éludé de son côté la ministre de la Culture Françoise Nyssen sur Franceinfo, sans donner plus de précisions. 
Liv Audigane