BFMTV

Incendie à Bobigny: à la connaissance du maire, "il n'y avait pas de problème d'insalubrité"

L'incendie qui s'est déclaré dans une tour de la cité Paul Eluard, à Bobigny, a fait trois morts et plusieurs blessés. Une enquête a été ouverte pour déterminer l'origine du sinistre. Pour le maire de la ville, il ne s'agit pas d'un problème d'insalubrité.

Au lendemain de l'incendie qui a tué trois personnes, le maire de Bobigny évacue tout problème d’insalubrité dans la tour de la cité Paul Eluard. Jeudi soir, vers 21h20, un feu s’est déclaré au premier étage de cet immeuble de Seine-Saint-Denis. Deux fillettes âgées de 3 et 7 ans et une jeune femme de 20 ans sont mortes. Trois autres personnes, dont le pronostic vital est engagé, ont été hospitalisées en urgence absolue, pour brûlures et intoxications. Deux autres sont hospitalisées dans un état plus léger. 

Rénovation récente

Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine du sinistre. Mais pour Stéphane de Paoli, maire de cette commune de 50.000 habitants en Seine-Saint-Denis, le départ de feu n’est pas lié à un problème d’insalubrité. L’immeuble, qui appartient à Seine-Saint-Denis Habitant, précise l’élu sur notre antenne ce vendredi, avait été rénové "il y a quelques années".

Il élude: "Pour l’instant, je n’ai pas plus de précision sur un éventuel problème d’insalubrité, mais pour moi ça n’en était pas un."

Trois incendies en cinq jours

Les habitants de la tour prise par les flammes ont été évacués et accueillis dans la soirée au gymnase Paul Eluard, "d’autres ont été hébergés par des amis, leur famille ou à l’hôtel", a indiqué le maire.

C’est le troisième incendie en à peine une semaine qui se déclare dans le département de la Seine-Saint-Denis. Samedi dernier, un pavillon a pris feu à Drancy faisant deux morts et un blessé grave. Le soir du réveillon de Noël, c’est un immeuble de Saint-Denis qui s’est embrasé, obligeant deux de ses habitants à sauter par la fenêtre pour échapper aux flammes.

Ambre Lepoivre