BFMTV

Ils ont fait l'événement - L'avocat de Laeticia Hallyday ne s'occupe pas de son "image"

Salhia Brakhlia revient sur l’actualité de l’année avec ceux qui l’ont faite. Aujourd’hui, elle rencontre Ardavan Amir-Aslani, l’avocat de Laeticia Hallyday, qui la défend dans le différend qui l’oppose à Laura Smet et David Hallyday.

Il défend la veuve face aux orphelins. Ardavan Amir-Aslani, l’avocat de Laeticia Hallyday, la conseille dans le différend qui l’oppose à ses beaux-enfants. L’épouse de Johnny Hallyday, disparu en décembre dernier, se dispute l’héritage de ce dernier avec David et Laura, les grands enfants de l’artiste. Une affaire ultra médiatisée qui fascine l’opinion publique, ce à quoi l’homme de loi n’était pas habitué:

"C’est une première pour moi, d’avoir une personne physique de cette ampleur comme client", explique-t-il à Salhia Brakhlia pour BFMTV. "La différence vient du fait qu’on est un peu plus au-devant de la scène, mais la charge de travail de l’avocat ne change pas."

Devenu l’une des figures de l’univers Johnny, Me Amir-Aslani confie recevoir des courriers de fans: "Des gens qui étaient attachés à sa personne m’écrivent, me critiquent, me donnent des conseils. Là vous avez été trop agressif, là vous avez été trop mou (…) C’est normal", juge-t-il.

"Je ne suis pas un communicant"

Depuis la révélation du différend judiciaire, Laeticia Hallyday ne s’est pas attirée les faveurs de l’opinion publique, plus favorable à Laura Smet et David Hallyday. Un aspect à prendre en compte pour l’avocat?

"Je ne suis pas un communicant", balaye-t-il. "La question de l’image ne relève pas de ma compétence."

Avant d’être l’avocat de Laeticia, Me Amir-Aslani était celui de Johnny: "J’ai eu l’occasion de conseiller l’artiste pendant les huit dernières années de sa vie", raconte-t-il, qualifiant cette expérience d’"honneur personnel". Plus habitué à défendre de grands groupes que des personnalités, il assure néanmoins que le travail est le même:

"Qu’il s’agisse d’un grand groupe du CAC 40, d’un État souverain ou d’une personnalité comme l’artiste, dans tous les cas de figure c’est la même prestation."

B.P. avec Salhia Brakhlia