BFMTV

Il entonne "Allumer le feu" en incendiant la maison où est enfermée sa famille

Premiers secours. (illustration)

Premiers secours. (illustration) - Philippe Huguen - AFP

Lors du drame, qui s'est déroulé en juin 2014, les personnes visées ont heureusement pu être secourues. Actuellement jugé devant la Cour d'assises du Gard, le père de famille connaîtra son verdict mardi.

Un quinquagénaire est renvoyé devant les assises du Gard pour "tentative d'homicide avec récidive", rapporte Objectif Gard. L'incendie visait sa propre maison dans laquelle s'étaient enfermés son épouse et les deux enfants du couple, de 9 et 19 ans.

Le drame a eu lieu le soir du 8 juin 2014. Alors que son épouse et lui sont en instance de divorce, l'homme fortement alcoolisé veut s'expliquer avec sa future ex-femme. Prévenue par un ami, celle-ci se réfugie dans une chambre de la maison. Trouvant porte close, l'incendiaire met le feu à la voiture de son épouse, puis à la maison. Il prépare pas moins de cinq départs de feu. Circonstance particulière, il entonne Allumer le feu, grand succès de Johnny Hallyday, alors qu'il "craque des allumettes" sur le produit inflammable qu'il avait précédemment déversé. En quelques instants l'édifice s'embrase.

Plus de peur que de mal

Si la maison n'a pas résisté à l'incendie, les personnes visées en ont réchappé. L'épouse et les deux enfants ont été secourus par des voisins à qui l'incendiaire avait précisé avant de partir qu'il avait mis le feu à la maison. Les victimes s'en tireront avec "huit jours d'ITT".

Arguant de son état d'alcoolémie avancée, l'homme assure ne pas se rappeler les faits. Déjà par le passé, relève Objectif Gard, il avait été condamné pour un incendie criminel. Verdict attendu ce mardi.

David Namias