BFMTV

Gilets jaunes: dégradations "importantes" à Charleville-Mézières, trois personnes interpellées

Une quarantaine de casseurs ont été recensés ce samedi à Charleville-Mézières dans les Ardennes lors d'un rassemblement de gilets jaunes

Une quarantaine de casseurs ont été recensés ce samedi à Charleville-Mézières dans les Ardennes lors d'un rassemblement de gilets jaunes - AFP

Un policier a été légèrement blessé par des jets de projectiles ce samedi à Charleville-Mézières dans les Ardennes, en marge d'une manifestation des gilets jaunes.

A Charleville-Mézières (Ardennes), "depuis ce matin, au plus fort des manifestations, il y a eu de 500 à 600 manifestants avec une frange de 40 casseurs qui se sont livrés à des exactions et à des dégradations importantes sur le mobilier urbain, avec des incendies", a déclaré Marie Cornet, sous-préfet des Ardennes, confirmant une information de L'Union.

Elle a précisé que quatre personnes avaient été interpellées.

Un policier légèrement blessé

Des projectiles, notamment des boules de pétanque, ont été lancés vers les forces de l'ordre, faisant un blessé léger, d'après la même source. Dans un communiqué diffusé en fin d'après-midi, le préfet des Ardennes "appelle à nouveau solennellement les manifestants au calme".

Dans l'après-midi, "il y avait encore divers petits groupes se dispersant à droite et à gauche, et commettant des actions de dégradation", a dit Marie Cornet.

Manon Fossat avec AFP