BFMTV

Fourniret conduit dans l'Yonne: "Je veux qu'il finisse par dire où elle est", lance le père d'une disparue

Le "tueur des Ardennes" a été conduit mardi à Monéteau, dans l'Yonne, là où le corps de Joanna Parrish avait été découvert. La justice est à la recherche de la dépouille d'une autre jeune fille, Marie-Angèle Domèce, qui n'a jamais été retrouvée. Les recherches se poursuivent ce mercredi.

"Ca fait 30 ans qu’on attend. On attendra peut-être encore un peu, mais ce que je veux, c’est qu’il finisse par dire 'voilà elle est là'." Claude Domèce pousse un cri de colère mais aussi d'espoir. Depuis le 8 juillet 1988, il ne sait pas ce qu'il est advenu de sa fille, Marie-Angèle, disparue à l'âge de 19 ans. Entendu à six reprises en février et mars dans le cadre de l'enquête menée par une juge d'instruction parisienne, Michel Fourniret avait livré des "aveux réitérés" pour ce crime ainsi que celui de Joanna Parrish, une jeune femme de 20 ans disparue en 1990.

Le corps de Marie-Angèle Domèce n'a jamais été retrouvé. Mardi, le tueur en série a été extrait de sa cellule pour être amené à Monéteau, dans l'Yonne. C'est là que le corps de Joanna Parrish, une Britannique de 20 ans, avait été retrouvé le 17 mai 1990. Après les aveux de Michel Fourniret en février dernier, des fouilles avaient déjà été menées pour tenter de retrouver les restes de Marie-Angèle Domèce. Ce mercredi, les recherches vont se poursuivre en présence de Michel Fourniret à Saint-Cyr-les Colons, près de la maison qu'il partageait avec Monique Olivier, son ex-femme. Ce village d'à peine 400 habitants a été entièrement bouclé.

Non-lieu en 2011

Au mois de février dernier, Michel Fourniret, condamné pour le meurtre de sept jeunes femmes, reconnaissait avoir "croisé la route" de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domèce. L'assistante d'anglais de nationalité britannique au lycée Jacques-Aymot d'Auxerre avait été retrouvée morte à Monéteau. L'autopsie avait révélé qu'elle avait été violée et battue avant sa mort. Marie-Angèle Domèce était une jeune handicapée mentale, qui avait disparu le 8 juillet 1988 dans l'Yonne, à l'âge de 19 ans. Son corps n'avait jamais été retrouvé. Une disparition sur laquelle Michel Fourniret avait été interrogé dès juin 2007.

Entendu en 2005 sur ces disparitions, après avoir été dénoncé par son ex-femme dans une lettre à la justice, Michel Fourniret avait été mis en examen en 2008 pour les enlèvements et les assassinats de ces deux jeunes femmes. La cour d'appel avait ordonné un non-lieu en 2011. En juin 2012, la cour d'appel de Paris avait annulé l'ordonnance de non-lieu dans l'affaire Joanna Parrish et demandé aux juges de rouvrir l'instruction sur la base de nouvelles pistes. 

J.C. avec Anne-Sophie Warmont