BFMTV

Féminicide dans le Bas-Rhin: Castaner promet "toute la transparence" à la fille de la victime

En déplacement en Ardèche ce mardi soir, Christophe Castaner a évoqué le meurtre d'une femme dans le Bas-Rhin dimanche, poignardée à mort par son mari.

En déplacement ce mardi soir en Ardèche, frappée par un séisme lundi, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a évoqué le meurtre d'une femme par son mari à Oberhoffen-sur-Moder, dans le Bas-Rhin, dimanche. 

"Le procureur de la République s’est prononcé cet après-midi, le directeur général de la gendarmerie nationale a demandé que l’Inspection générale de la gendarmerie soit saisie et ça doit apporter tous les éclaircissements nécessaires à l’enquête qui doit se dérouler", a déclaré Christophe Castaner. 

"Personne ne peut accepter un féminicide"

"Dans tous les cas, je comprends l’émotion de la fille et j’éprouve une grande sympathie pour son émotion parce que personne ne peut accepter un féminicide, un assassinat. Nous lui devons toute la transparence, ce à quoi je m’engage", a-t-il ajouté. 

Stella, 20 ans, a vu sa mère mourir devant ses yeux dans la nuit de dimanche à lundi, sous les coups de couteaux de son conjoint. Sur notre antenne, la jeune femme raconte que sa mère avait déjà porté plainte contre son mari violent, et qu'elle avait appelé les forces de l'ordre ce soir-là avant son départ. Elle s'étonne que ceux-ci aient eu besoin d'un demi-heure pour venir en aide à sa mère. Il était trop tard lorsque les policiers sont arrivés au domicile de la victime.

C'est dans la matinée de ce mardi que le directeur général de la gendarmerie nationale a fait appel à l'Inspection générale de la gendarmerie. Dans l'après-midi, le suspect a été mis examen pour meurtre sur conjoint. 

Robin Verner