BFMTV

Féminicide dans le Bas-Rhin: le suspect mis en examen pour meurtre sur conjoint et placé en détention

Yolande Renzi

Yolande Renzi - FREDERICK FLORIN / AFP

L'homme soupçonné d'avoir tué, en la poignardant à mort, sa conjointe dimanche soir à Oberhoffen-sur-Moder, a été déféré ce mardi. Il a été mis en examen pour meurtre sur conjoint et placé en détention provisoire.

La procureure de la République, Yolande Renzi, a annoncé ce mardi via un communiqué que l'homme soupçonné d'avoir tué, en la poignardant à mort, sa compagne à leur domicile d'Oberhoffen-sur-Moder, dans le Bas-Rhin, dimanche soir peu après 23 heures, avait été déféré devant le parquet de Strasbourg. Il a ultérieurement été mis en examen pour meurtre sur conjoint et placé en détention provisoire. 

Le passif judiciaire du suspect

Alors que Stella, la fille de la victime, a pointé auprès des médias la lenteur de l'intervention des gendarmes, le magistrat a assuré dans le communiqué initial: "Alerté dimanche 10 novembre 2019 peu après 23 heures de l'existence d'une dispute au domicile du couple, le centre opérationnel de la Gendarmerie de Strasbourg sollicitait aussitôt l'intervention des militaires de la BTA (pour brigade territoriale autonome, NDLR) de Bischwiller. Ces derniers apprenaient à 23h19 l'issue dramatique de cette dispute."

Le communiqué a poursuivi en évoquant le passif judiciaire du suspect: "Le parquet de Strasbourg n'a, à ce jour, été saisi que d'une plainte de la victime en octobre dernier, plainte évoquant des disputes et des violences légères sans ITT établie sur fond d'alcool depuis plusieurs mois, ainsi que des menaces de dégradations de son véhicule proférées en juillet dernier. Le mis en cause était convoqué selon la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) à une audience de décembre 2019 du chef de menaces de dégradations, les investigations réalisées n'ayant pas permis de caractériser d'autres infractions". 
Robin Verner