BFMTV

Emmanuel Macron giflé: qui sont les deux personnes interpellées?

Deux personnes ont été interpellées à Tain l’Hermitage et placées en garde à vue ce mardi. L'un des deux hommes est suspecté d'avoir giflé le chef de l'Etat, l'autre d'avoir filmé la scène.

Deux individus, suspectés d'avoir giflé Emmanuel Macron et filmé la scène lors d'un déplacement présidentiel ce mardi à Tain, dans la Drôme, ont été interpellés par les gendarmes du Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie (PSIG) de Valence. Ils sont actuellement en garde à vue pour "violence volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique", des faits passibles de 3 ans de prison et 45.000 euros d'amende.

"À ce stade des gardes à vue, leurs motivations ne sont pas connues", a indiqué à l'AFP Alex Perrin, procureur de la République à Valence.

· Damien Tarel, 28 ans, suspecté d'avoir donné la gifle

Damien Tarel, 28 ans, est l'homme habillé d'un tee-shirt vert sur les vidéos. Il est celui suspecté d'avoir donné une gifle au président de la République. Originaire de Saint-Vallier (Drôme), son habitation a été perquisitionnée dans la soirée.

Fan de combats médiévaux, il a créé une association d'Arts Martiaux Historiques Européens dans sa ville. L'agresseur a en effet crié "Montjoie Saint-Denis, à bas la Macronie", un cri de guerre des Capétiens pour le Royaume de France au XIIe siècle. Cette locution est depuis devenue un signe de ralliement de l’extrême droite.

Le presque trentenaire n'est pas connu des services de police et de justice. Il est décrit par une personne de Saint-Vallier comme quelqu'un "sans histoire". Un ami, Loïc, a affirmé sur BFMTV qu'il n'avait "pas du tout prévu de faire une chose comme ça". "Il n' a pas un tempérament violent. Il est très réfléchi", a-t-il ajouté.

"Quand je l'ai vu ça m'a laissé abasourdi. J'ai fait des arts martiaux avec lui, c'est plutôt une personne calme, pas du tout à vouloir mettre des claques sans raison", a-t-il conclu.

· Un deuxième homme de 28 ans, suspecté d'avoir filmé la scène

Le deuxième homme, originaire de la même commune dans la Drôme, est un ami du premier suspect. Il est également âgé de 28 ans. Il est suspecté d'avoir filmé la scène.

L'homme n'est, lui aussi, pas connu des services de police, selon les informations de BFMTV recueillies auprès d'une source proche de l'enquête.

Mélanie Vecchio, Alexandra Gonzalez avec Ambre Lepoivre et Clément Boutin