BFMTV

Dunkerque: deux nouveaux suspects interpellés pour l'agression d'un pompier volontaire en février

L'homme avait été arrêté en état d'ébriété.

L'homme avait été arrêté en état d'ébriété. - AFP

Les suspects placés en garde à vue seront présentés au juge d'instruction en vue d'une mise en examen pour "tentative de meurtre". Quatre autres individus ont été arrêtés dans la même affaire.

Deux jeunes hommes ont été interpellés et placés en garde à vue lundi dans l'affaire de la violente agression de Kevin Desmidt à Dunkerque. Dans la nuit du 1er au 2 février dernier, en marge du bal du Chat Noir, ce jeune pompier volontaire de 27 ans avait été lynché, sans raison apparente, par un groupe d'individus sur la digue de Malo-les-Bains. Admis dans un état grave à l'hôpital de Lille, il était sorti du coma trois semaines plus tard.

Les deux suspects interpellés, a priori mineurs au moment des faits, n'étaient pas rentrés chez eux depuis le mois de février et semblaient vivre caché depuis l'agression du pompier. Ils seront présentés au juge d'instruction ce mardi en vue d'une mise en examen pour "tentative de meurtre".

Leur récente arrestation porte à six le nombre de suspects identifiés par l'enquête et placés en détention provisoire. Un chiffre qui correspond aux témoignages recueillis sur place, cinq des agresseurs de Kevin Desmidt ayant moins de 18 ans.

Juliette Mitoyen