BFMTV

Disparus d'Orvault: les traces de sang appartiennent à la famille

À Orvault, près de Nantes, une enquête vient d’être ouverte après la disparition d’une famille. Du sang avait été retrouvé à leur domicile et selon le procureur, les traces de sang appartiennent bien aux disparus.

C’est un élément qui vient renforcer les inquiétudes. Les traces de sang retrouvées dans la maison d'Orvault, en Loire-Atlantique, appartiennent bien à la famille de quatre personnes portée disparue depuis plus d'une semaine.

Le procureur de la République de Nantes a confirmé ce dimanche une information du Parisien à l’AFP.

"A la suite des résultats du laboratoire que nous avions sollicité en urgence pour analyser les prélèvements sanguins, je vous confirme que les traces de sang retrouvées appartiennent aux membres de la famille, mais je ne souhaite pas donner plus d'éléments", a déclaré Pierre Sennès.

Depuis le 16 février, ni les parents ni les deux enfants de 18 et 21 ans n'ont donné de signe de vie. Inquiète, la sœur de la mère de famille a prévenu les policiers jeudi soir. Ils se sont aussitôt rendus au domicile où ils ont retrouvé du sang.

Du sang retrouvé, un véhicule disparu

Ces traces ont été découvertes sous l'escalier menant à l'étage ainsi que dans les chambres. Les matelas étaient tâchés, les draps n'étaient plus dessus. Ils ont été enlevés, lavés puis séchés. Enfin un portable trouvé dans le pavillon était lui aussi maculé de sang. 

Deux voitures stationnées sur place ont été saisies par la police. Le troisième véhicule familial, celui du fils, est introuvable. L'automobile est activement recherchée et son signalement a été diffusé sur l'ensemble de l'Hexagone.

Cette disparition troublante n'est pas sans rappeler l'affaire Dupont de Ligonnès. L'enquête confiée à la police judiciaire de Nantes, a été ouverte pour des chefs d'homicides volontaires, enlèvements et séquestration.

Marie-Caroline Meijer avec AFP