BFMTV

Crue: des appartements inondés dans le XVIe arrondissement de Paris

Le niveau de la Seine a atteint les 6 mètres à Paris ce vendredi midi. Quelques centimètres d'eau ont envahi des caves et logements situés en sous-sol dans le XVIe arrondissement.

A Paris, les berges ne sont plus les seules inondées, l’eau a commencé à atteindre quelques appartements situés en sous-sol dans le XVIe arrondissement, ainsi que des caves et des parkings.

"Ça ne rentre même pas par les fenêtres, ça sort par les sols", constate Joao, un gardien d'immeuble quai Louis Blériot. "C'est la première fois que je vois une crue de la Seine aussi haute", témoigne le riverain. "J'ai peur que la pression de l'eau fasse briser les fenêtres", s'inquiète Joao, constatant l'eau à hauteur de sa tête.

Un peu plus loin, Robert a vu l’eau monter dans son appartement en quelques heures à peine jeudi soir. Il a mis ses affaires à l'abris à l'étage.

"Je n'imaginais pas qu'à Paris on puisse être touché par un phénomène comme celui-là (…) mais finalement la nature a pris le dessus. J'ai encore un mètre devant moi avant que l'ensemble de l'appartement ne soit envahi, j'ai confiance et je pense que les choses vont s'arrêter là", explique-t-il à BFMTV.

De possibles évacuations à l'ouest de la capitale

Le niveau "progresse désormais plus lentement, de l'ordre de 3 cm par heure" et "le pic de crue sur Paris est prévu (vendredi) soir vers 6,30 m, voire 6,50 m dans des hypothèses plus défavorables", indique le ministère de l'Environnement. Ce niveau devrait "rester relativement stable pendant tout le week-end avant d'amorcer la décrue", ajoute-t-il.

La crue devrait avoir "des impacts en aval de Paris, sur le camping du Bois de Boulogne, l'Ile de la Jatte, l'Ile Saint-Germain, ainsi qu'à Rueil-Malmaison (pic prévu samedi matin) avec de possibles évacuations".

ERDF vigilant sur les coupures

Les services municipaux ainsi que les concessionnaires électricité, chauffage urbain, etc, faisaient le point vendredi sur la crue du fleuve, en insistant sur l'information à apporter aux Parisiens.

Au niveau coupures, la CPCU (Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain) a parlé de O,5% de clients coupés soit un millier mais le chiffre pourrait s'élever à plusieurs dizaines de milliers avec des coupures entre Porte d'Ivry et Austerlitz.

Côté électricité, où 110 agents sont mobilisés 24 heures sur 24 pour des contrôles visuels des installations, "moins de vingt clients" ont été coupés, selon ERDF.

L'approvisionnement en eau et sa qualité ne sont pas perturbés mais sous contrôle, comme le système d'égouts et les sous-sols, menacés par la remontée des nappes phréatiques dans des sols gorgés d'eau.

Les pénichards sur le pont

Une vingtaine de batardeaux - protections amovibles - ont été installées ou vont l'être en bord de Seine dans les 12e, 13, 15e et 16e arrondissement. Et les pénichards restaient vigilants.

Des curieux sur les berges

Les Parisiens sont nombreux à se masser autour des berges inondées où ils immortalisent ces nouveaux paysages. "Impressionnant", "hallucinant", sont les mots qui reviennent le plus souvent dans les bouches de ces curieux.

Perturbations dans les transports

Cette crue exceptionnelle a semé la pagaille. Sur les routes où les quais ont été fermés à la circulation créant des embouteillages monstres. Dans les transports aussi, avec le tronçon intramuros de la ligne C fermé jusqu'à ce lundi inclus.

K. L. avec les équipes de BFMTV