BFMTV

Circulation différenciée: 50 points de contrôle à Paris

350 policiers et agents sont chargés du contrôle de la circulation différenciée ce mercredi.

350 policiers et agents sont chargés du contrôle de la circulation différenciée ce mercredi. - BFM Paris

La préfecture de police et la mairie de Paris organisent des contrôles toute la journée pour s'assurer du respect de la circulation différenciée ce mercredi. Dans le cadre de ce dispositif, les véhicules aux vignettes Crit'Air 4 et 5 ont interdiction de circuler.

Des contrôles sont organisés sur les routes ce mercredi pour s'assurer du respect de la circulation différenciée. Cette mesure, prise dans le cadre de l'épisode de pollution en cours en Ile-de-France, interdit aux véhicules les plus polluants de circuler. Dans le détail, les véhicules Crit'Air 4 et 5 ainsi que les véhicules hors classement ont interdiction de rouler dans le périmètre délimité par l'A86. 

En tout, 50 points de contrôles sont organisés à Paris, notamment aux entrées de la capitale. Ces contrôles mobilisent 300 fonctionnaires de police de la préfecture de police et 50 agents municipaux. Ces derniers réalisent des contrôles pour s'assurer que les véhicules qui circulent sont bien porteurs des bonnes vignettes. Les autorités font toutefois preuve de discernement selon les situations.

"Certaines professions, certaines circonstances peuvent être exceptionnelles et c'est au cas par cas que nous étudions l'infraction et que nous la relevons ou pas", explique sur BFM Paris le Commandant divisionnaire Gilles Tiran.

Les conducteurs de véhicules légers ou deux-roues qui ne respectent pas la réglementation s'exposent à une amende de 68 euros et les poids-lourds et autocars à une amende de 135 euros. 

Carole Blanchard