BFMTV

Christine Boutin condamnée en appel pour incitation à la haine contre les homosexuels

Christine Boutin a été condamnée en appel ce mercredi pour "incitation à la haine", après avoir qualifié l'homosexualité "d'abomination", en 2015. (Photo d'illustration)

Christine Boutin a été condamnée en appel ce mercredi pour "incitation à la haine", après avoir qualifié l'homosexualité "d'abomination", en 2015. (Photo d'illustration) - AFP

Christine Boutin a été condamnée en appel ce mercredi, après les propos sur l'homosexualité qu'elle qualifiait "d'abomination", en avril 2015.

Elle avait qualifié l'homosexualité "d'abomination", lors d'une interview accordée à Charles, en avril 2015. Christine Boutin a été condamnée en appel ce mercredi pour "incitation à la haine", apprend-on dans un communiqué de l'association Inter-LGBT. La cour d'appel de Paris confirme ainsi le jugement rendu en décembre dernier par le tribunal correctionnel de Paris.

L'ancienne ministre doit ainsi verser, entre autres, 5.000 euros d'amende, ainsi que 2.000 euros de dommages et intérêts aux associations qui s'étaient constituées parties civiles, dont l'Inter-LGBT, qui avait été jugée irrecevable dans un premier temps. 

L'ex-présidente du Parti chrétien démocrate était revenue sur ses propos, en février 2016, sur l'antenne d'RMC. "Je ne condamne absolument pas l'homosexualité, je dis que les homosexuels font ce qu'ils peuvent comme chacun de nous. Si j'ai pu blesser par mes propos des personnes homosexuelles, je le regrette profondément".

Alexandra Milhat