BFMTV

Châtellerault: enquête ouverte après l'incendie de la sculpture de la Main Jaune

La statue est haute de 23 mètres.

La statue est haute de 23 mètres. - Philippe Huguen-AFP

La monumentale Main Jaune, emblème de la ville de Châtellerault depuis 2010, a été incendiée dimanche soir. Une enquête est ouverte pour déterminer l'origine du sinistre, a appris BFMTV.

C'est un bastion des gilets jaunes depuis le 17 novembre qui a pris feu dimanche soir. A l'entrée du péage de Châtellerault, sortie 26 de l'autoroute A10, la monumentale Main Jaune, haute de 23 mètres, a été incendiée dimanche soir, peu après 20 heures. Une enquêté a été ouverte pour déterminer l'origine du sinistre, a appris BFMTV de source policière.

"Main Noire"

Comme chaque jour depuis plus d'un mois, des gilets jaunes occupaient le rond-point quand le feu s'est déclaré. Les flammes ont dévoré l'intégralité de la main géante ainsi que les voitures sculptées comme une guirlande autour de l'avant-bras. Une partie de la paume s'est effondrée. Selon la Nouvelle République, il a fallu plus de deux heures aux pompiers pour parvenir à éteindre le feu de la Main Jaune, désormais rebaptisée "Main Noire".

Dans la soirée, les gilets jaunes avaient été priés par les forces de l'ordre de libérer le rond-point avant ce lundi, 9 heures.

Rapidement, le maire de Châtellerault, Jean-Pierre Abelin, s'est ému de la destruction de l'oeuvre et s'est dit "atterré pour les 500 personnes qui avaient contribué à la réalisation de la Main Jaune qui était devenue un totem".

Sarah-Lou Cohen avec A.L.