BFMTV

Berck-sur-Mer: où en est l'enquête un mois et demi après la mort d'Adélaïde?

La stèle où est enterrée Adélaïde, dans les quartiers des indigents à Boulogne-sur-Mer.

La stèle où est enterrée Adélaïde, dans les quartiers des indigents à Boulogne-sur-Mer. - -

La fillette avait été retrouvée morte noyée, le 20 novembre 2013 sur une plage de Berck-sur-Mer. Sa mère est depuis passée aux aveux. Un mois et demi après les faits, où en est l'enquête?

La justice tente encore de comprendre son geste, celui d'une mère qui avait volontairement laissé se noyer sa fille âgée de 15 mois et dont le corps sans vie avait été retrouvé le 20 novembre sur une plage de Berck-sur-Mer, dans le Nord-Pas-de-Calais.

La mère de la fillette, qui est passée aux aveux, a par ailleurs été entendue très longuement, soit au moins huit heures, le 23 décembre dernier par un juge d'instruction. Elle est actuellement en détention. Puisque la mère infanticide reconnaît les faits, les analyses psychiatriques seront au cœur des débats. "Des expertises sont en cours pour en connaître davantage sur son schéma mental", explique Fabienne Roy-Nansion, l'avocate de la mère d'Adélaïde, ajoutant que les rapports d'experts devraient être remis prochainement.

Une stèle sur la tombe d'Adélaïde

L'autre aspect troublant de cette affaire de Berck-sur-Mer était l'absence d'état civil pour la fillette qui, non déclarée, n'avait pas d'existence légale. Cette anomalie est en passe d'être réparée puisqu'une procédure d'établissement d'existence légale a été lancée par le procureur.

Sur la stèle promise par le maire de Boulogne-sur-Mer où est enterrée l'enfant dans les quartiers des indigents, ne figure pour l'instant que la date du décès de la fillette. La tombe est recouverte de fleurs fraîches, des cadeaux parviennent de toute la France. Un mois et demi après le drame, l'émotion est toujours vive.

D.N. et E. d'Harcourt et V. Porcher et E. Guens