BFMTV

Attaque à la prison du Havre: les faits requalifiés en "tentative d’assassinat  terroriste"

Le centre pénitentiaire du Havre, le 20 juin 2019.

Le centre pénitentiaire du Havre, le 20 juin 2019. - Damien MEYER / AFP

Les témoignages recueillis par les enquêteurs laissent supposer une intention homicide et une préméditation, précise le parquet de Paris.

À la suite de l'agression de deux surveillants jeudi dans le Centre pénitentiaire du Havre, le parquet de Paris annonce à BFMTV que la section antiterroriste a requalifié les faits en tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Le parquet précise que cette requalification fait suite au recueillement de témoignages qui laissent supposer une intention homicide et une préméditation.

Gestion inadaptée des détenus radicalisés

Deux surveillants ont été légèrement blessés jeudi matin au centre pénitentiaire du Havre par un détenu condamné pour des faits de terrorisme. Les deux surveillants agressés sont sortis de l'hôpital dans la journée, selon la DAP et FO. 

Des syndicats ont dénoncé une gestion inadaptée des détenus radicalisés. En signe de protestation, leurs collègues n'ont assuré qu'un service minium. Les détenus ont dû rester dans leurs cellules et n'ont eu ni parloirs ni promenade jeudi.

Sarah-Lou Cohen avec Esther Paolini