BFMTV

Affaire Grégory: le tribunal de Dijon rejette la demande de levée du contrôle judiciaire de Murielle Bolle

Les avocats de Murielle Bolle,  Jean-Paul Teissonniere et Christophe Ballorin le 4 août 2017

Les avocats de Murielle Bolle, Jean-Paul Teissonniere et Christophe Ballorin le 4 août 2017 - PHILIPPE DESMAZES / AFP

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon a rejeté ce mardi la demande de levée ou d'assouplissement du contrôle judiciaire de Murielle Bolle. 

La prévenue, témoin-clé de l'affaire Grégory, est mise en examen pour "enlèvement de mineur de 15 ans suivi de mort", et se trouve actuellement sous contrôle judiciaire dans la Nièvre, où elle peut voir son conjoint et ses enfants mais ne peut pas regagner son domicile.

Toujours pas ré-entendue par la juge d'instruction

Murielle Bolle est accusée d'avoir participé à l'enlèvement de l'enfant en compagnie de son beau-frère, Bernard Laroche. Premier suspect de l'affaire, ce dernier avait été libéré en 1985, avant d'être tué par Jean-Marie Villemin, père du petit Grégory.

Murielle Bolle n'a toujours pas été ré-entendue par la juge d'instruction depuis six mois. C'est une des raisons pour lesquelles le parquet général s'était opposé, lundi à l'audience, à tout assouplissement de son contrôle judiciaire qui lui interdit aussi tout contact avec la presse ou les protagonistes du dossier et l'oblige à pointer deux fois par semaine auprès des forces de l'ordre.

S.Z avec AFP