BFMTV

Affaire Grégory: la décision sur le contrôle judiciaire de Marcel Jacob rendue vendredi

Les avocats de Jacqueline Jacob (à droite) et Marcel Jacob (à gauche) le 20 mai 2017

Les avocats de Jacqueline Jacob (à droite) et Marcel Jacob (à gauche) le 20 mai 2017 - PHILIPPE DESMAZES / AFP

La chambre de l'instruction de Dijon rendra sa décision vendredi sur la demande d'assouplissement, plaidée mercredi, du contrôle judiciaire de Marcel Jacob, mis en examen en juin pour l'enlèvement et la séquestration suivis de la mort de son petit-neveu Grégory, a annoncé le parquet général.

L'arrestation du couple de septuagénaires en juin avait relancé une affaire qui n'a pas été élucidée en plus de 33 ans. Brièvement écroués, le couple doit désormais vivre hors des Vosges, séparément, avec interdiction de se parler. Quatre mois après ces mesures, Marcel Jacob et sa femme veulent rentrer chez eux. 

Le couple veut rentrer chez lui

Jacqueline Jacob viendra à son tour, vendredi, devant la chambre de l'instruction, pour demander non seulement à rentrer chez elle, mais aussi la levée de toutes les dispositions de son contrôle judiciaire. Le procureur général s'est opposé à la demande de Marcel Jacob, en arguant notamment que les deux époux, qui demandent à rentrer chez eux, doivent être entendus séparément en novembre.

"Si les époux Jacob étaient impliqués, ils avaient tout le temps d'avoir une version commune : ils ont vécu (...) pendant 33 ans ensemble", a rétorqué leur Me Giuranna.

S.Z avec AFP