BFMTV

Affaire Carlton : un ex-directeur régional d'Eiffage mis en examen

L'ancien supérieur hiérarchique de l'ex-cadre d'une filiale d'Eiffage, David Roquet, un des mis en examen de l'affaire de proxénétisme aggravé dite du Carlton de Lille, a été mis en examen à son tour, affirme jeudi le site internet de la Voix du Nord.

Il est soupçonné d'avoir réglé, au titre de frais professionnels, des dépenses liées à des soirées libertines avec des prostituées, auxquelles l'ancien directeur du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn aurait participé.

Dans cette affaire, Roquet soutient que la filiale d'Eiffage, Matériaux enrobés du Nord, connaissait "parfaitement" les "agissements prétendument fautifs qui lui sont reprochés", ce que la direction du groupe de BTP conteste.

Un audit réalisé par Eiffage avait mis en évidence 50.000 euros de dépenses indues.

David Roquet, qui était à la tête de la société Matériaux enrobés du Nord, réclame par ailleurs à son ancien employeur plus de 900.000 euros pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Si elle était confirmée, la mise en examen de son ancien supérieur hiérarchique serait la douzième mise en examen à ce jour dans ce dossier.