BFMTV

Carlton de Lille : DSK mis en examen pour "proxénétisme aggravé"

-

- - -

Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen ce lundi à Lille pour "proxénétisme aggravé en bande organisée" dans l'affaire dite du Carlton, une décision dont ses avocats vont faire appel.

L'ancien ministre socialiste, âgé de 62 ans, a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec les huit autres mis en examen dans ce dossier, les parties civiles, les témoins et tout organe de presse à propos des faits, selon un communiqué du procureur de Lille Frédéric Fèvre. Il doit en outre verser une caution de 100.000 euros.

L'un de ses avocats, Maître Richard Malka, a dit à la presse que son client déclarait "avec la plus grande fermeté n'être coupable d'aucun" des faits qui lui sont reprochés et "n'avoir jamais eu la moindre conscience que certaines femmes rencontrées" lors de soirées libertine à Paris ou Washington pouvaient être des prostituées. Certaines d'entre elles ont soutenu qu'il ne pouvait l'ignorer ou qu'il le savait, ce que DSK aurait réfuté lors de sa garde à vue, selon une source proche du dossier.

Maître Richard Malka a jugé "invraisemblable" l'utilisation de la notion de bande organisée "pour une simple activité libertine", estimant que l'on "cherche à créer un nouveau délit pénalisant les clients de la prostitution". L'avocat a dénoncé un "détournement" de l'infraction de proxénétisme "à des fins moralistes". DSK "établira qu'il n'a jamais enfreint la loi", a-t-il poursuivi, estimant que sa mise en examen représente "une menace pour les libertés individuelles". 

"Des moyens policiers et judiciaires colossaux ont été déployés pour décortiquer et disséquer à l'infini sa vie privée à seule fin d'inventer puis de pourfendre ce qui serait un délit de luxure", a-t-il ajouté