BFMTV

Affaire Benalla: "Ismaël Emelien aurait dû être entendu et poursuivi"

Me Yassine Bouzrou

Me Yassine Bouzrou - Capture BFMTV

Un syndicat de policiers a demandé mercredi aux juges d'instruction de l'affaire Benalla d'auditionner au plus vite le conseiller de l'Elysée Ismaël Emelien. Sur BFMTV, leur avocat explique les raisons de cette demande.

"Monsieur Emelien aurait dû être entendu et poursuivi". Alors que le syndicat de policiers Vigi a réclamé mercredi aux juges d'instruction qu'Ismaël Emelin soit auditionné dans le cadre de l'affaire Benalla, leur avocat Me Yassine Bouzrou s'est étonné sur BFMTV que "le conseiller spécial du président de la République n'ait été entendu ni par les services de police durant l'enquête préliminaire ni par les magistrats instructeurs".

"On a reproché à des policiers d'avoir recelé voir détenu un CD avec des images d'une vidéo de surveillance sur la place de la Contrescarpe, dans le Ve arrondissement de Paris. La justice a tiré toutes les conséquences de ce recel mais ce qui est étonnant, c'est que le conseiller spécial du président de la République qui lui-même a reconnu avoir détenu ces mêmes images mais il n'ait pas été entendu", a-t-il déclaré, précisant que "ce que souhaitent (ses) clients, c'est que tout le monde soit traité de la même manière devant la justice".
Me.R.