Violences sur le Vieux Port de Marseille le 16 mai 2018
 

Face à la montée des violences à Marseille, les forces de l'ordre estiment que "la réponse pénale n'est pas à la hauteur" et réclament des moyens supplémentaires.

Votre opinion

Postez un commentaire