A man gets tattooed in his back, in Lima, 04 November 2006, during the 2nd International Tattoo Convention. Artists from US, Sweden, Peru, Spain, Chile, Brazil and Bolivia take part in the event. AFP PHOTO / Eitan ABRAMOVICH
EITAN ABRAMOVICH / AFP
 

Une découverte de chercheurs français vient remettre en question les connaissances sur la longévité des tatouages. Comment restent-ils gravés dans la peau alors que les cellules qui absorbent les pigments se renouvellent régulièrement?

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire