BFMTV

Yann Moix: son roman polémique Orléans réimprimé une troisième fois

Yann Moix dans ONPC

Yann Moix dans ONPC - France 2

Le nouveau roman du polémiste cartonne en librairies. En prévision de son passage dans On n'est pas couché, l'éditeur "a déjà lancé" une troisième impression.

Orléans, le nouveau roman de Yann Moix, cartonne en librairies. Selon les informations du Figaro, l'ouvrage où le polémiste accuse ses parents de violence va bénéficier d'une troisième réimpression. 

Initialement édité à 27.000 exemplaires, le livre est victime de son succès et a été réimprimé à 15.000 exemplaires par Grasset. En prévision du passage de Yann Moix samedi prochain dans On n'est pas couché, l'éditeur "a déjà lancé" une troisième impression, précise le quotidien. 

La famille du romancier a déjà répondu aux accusations. Le père, José, a nié les faits reprochés par son fils dans une interview accordée à La République du Centre. Selon son frère Alexandre, Yann Moix est l'auteur et non la victime de la plupart des sévices qu'il décrit dans Orléans, a-t-il affirmé dans une lettre ouverte publiée par Le Parisien.

"Je ne suis pas antisémite"

Avec Orléans, Yann Moix se hisse parmi les plus grosses ventes du moment. Ses précédents ouvrages - Naissance (2013), Une simple lettre d’amour (2017) et Rompre (2019) - s'étaient vendus à 38.000, 33.000 et 22.000 exemplaires.

L'écrivain et réalisateur est également critiqué après la découverte de dessins à caractère antisémite réalisé lorsqu'il était étudiant. L'Express a aussi dévoilé mardi que l'auteur d'Orléans a publié à la même époque des textes négationnistes, ce que l'écrivain a admis dans Libération:

"J'assume, j'endosse tout. Ce que j'ai fait à l'époque avec 3 ou 4 cons, on était des types complètement paumés", a affirmé l'écrivain dans le journal. "Ces textes et ces dessins sont antisémites, mais je ne suis pas antisémite [...] Aujourd'hui, l'homme que je suis en a honte", se défend l'écrivain qui se présente comme "le meilleur défenseur du judaïsme".
Jérôme Lachasse avec AFP