BFMTV

Un humoriste répond à Morano et dépasse les trois millions de vues

Kevin Razy interprète un "Français de race noire" pour répondre à Nadine Morano.

Kevin Razy interprète un "Français de race noire" pour répondre à Nadine Morano. - Capture d'écran Facebook

Kevin Razy a publié jeudi après-midi une vidéo intitulée "Petite discussion entre Français de race noire", dans laquelle il répond aux propos de Nadine Morano sur la "race blanche". Elle dépasse déjà les 3 millions de vues.

"T'as vu ce qu'elle a dit Nadine Morano? - C'est qui, c'est la gardienne? - Mais non, c'est la femme politique..." Jeudi, l'humoriste Kevin Razy, membre du collectif Studio Bagel, a répondu à sa façon à la polémique lancée par Nadine Morano, qui avait évoqué la semaine dernière la France, "pays de race blanche", sur un plateau de télévision puis sur BFMTV.

Le jeune homme a posté sur Facebook un sketch filmé d'un peu plus de 3 minutes, dans laquelle il imagine un dialogue entre deux "Français de race noire", qu'il interprète tour à tour. Moins de 24 heures plus tard, la vidéo cumule déjà plus de 3 millions de vues, et a été partagée près de 54.000 fois.

"Bien joué et très instructif"

Le ton se veut à la fois drôle et pertinent, entre un jeune aux accents de banlieue qui revendique plus ses racines étrangères que sa nationalité française, et un autre qui assume pleinement sa double identité et déconstruit les clichés. "Bien joué, très instructif", résume un internaute. Extraits choisis.

" - Déjà, on va arrêter de parler de race parce que ça n’existe plus depuis deux ans dans la Constitution Française. Pour moi, un Français, c'est quelqu'un qui vit sur le territoire français, sans distinction, point. - Ouais mais t'as vu, nous aussi, on dit jamais qu'on est Français, on dit 'J'suis mauricien, j'suis rebeu', c'est normal aussi, wesh. - Je suis d'accord avec toi, c'est une habitude stupide qu'on a prise, mais ça va s'estomper au fil du temps. T'as vu tous les couples mixtes? Dans deux générations, les petits ne se prendront plus la tête à dire toutes leurs origines..."

"- T'as vu aussi, les gars du quartier, ils sortent tout le temps des drapeaux d'Algérie, du Sénégal, parce qu'ils s'sentent pas français, frère. - Crois-moi que le gars, quand il retourne au bled, qu'il a pas de wifi et pas de papier toilette, il se sent très français là-bas!"

Alexandra Gonzalez