BFMTV

Uderzo raconte pourquoi le prochain Astérix se passe en Italie

A quelques jours de la sortie du nouvel Astérix, Albert Uderzo livre son sentiment sur cet album, qui multiplie les clins d'oeil à ses origines et à sa passion.

Astérix et la Transitalique, le nouveau volet des aventures du petit Gaulois, attendu en librairies le 19 octobre prochain, plante son décor en Italie.

Albert Uderzo, le papa avec René Goscinny d'Astérix et Obélix, a peut-être passé la main à Jean-Yves Ferri (au scénario) et Didier Conrad (au dessin), mais il n'a pas lâché son bébé pour autant. A 90 ans, il surveille toujours la conception d'un nouvel album "pas du coin de l'oeil, avec les yeux entiers", comme il l'explique à BFMTV.

"Il s'en est bien tiré"

Ainsi, l'histoire de ce nouvel Astérix, le 37e de la collection, autour d'une course de chars en Italie, ne doit-elle rien au hasard. Il s'agit en effet d'un clin d'oeil à Uderzo, dont la famille est originaire de Vénétie. "C'est une très bonne idée (...) Faire une course de chars, dans un pays où il y a eu tant de courses, auxquelles j'ai participé d'ailleurs avec de vrais pilotes", se souvient Uderzo, grand passionné de voitures et membre du club Ferrari.

"Dessiner constamment des chariots avec des chevaux en marche, ce n'est pas toujours facile. Il s'en est bien tiré", note Albert Uderzo, saluant le travail de Didier Conrad.

Obélix n'était pas prévu au programme

On croise dans ce nouvel album, des dizaines de nouveaux personnages de toutes les nationalités, Romain, Gaulois, ou encore Lusitaniens, Bretons, Goths. Mais aussi des méchants nommés Coronavirus et Passilus, comme le révèle ce lundi matin Europe1.

Obélix, le célèbre compagnon d'Astérix, y tient également un rôle plus important que d'habitude. Pourtant, comme le confie Albert Uderzo, le gros Gaulois aux tresses rousses a bien failli ne pas exister.

"Il n'était pas prévu au programme quand on a commencé à faire le premier épisode d'Astérix. Et puis Goscinny s'est rendu compte qu'il avait besoin d'un partenaire, pour avoir un dialogue entre les deux. C'est comme ça que petit à petit Obélix a pris une force".

Astérix et la Transitalique est le troisième album du duo qui a pris la succession d'Uderzo et Goscinny, après Astérix chez les Pictes et Le papyrus de César.

M. R. avec Jean-Marie Marchaut