BFMTV

Quotidien vs TPMP: tensions entre Barthès et Hanouna

Cyril Hanouna, animateur de C8 et Yann Barthès, animateur de TMC.

Cyril Hanouna, animateur de C8 et Yann Barthès, animateur de TMC. - C8 - Ben Dauchez - TMC - Montage BFMTV.com

Les deux animateurs se livrent une guerre froide à travers leurs émissions interposées.

La guerre est déclarée entre Quotidien et TPMP. Mardi 18 avril, Cyril Hanouna et son équipe ont écharpé Yann Barthès et son émission Toutou Matou Show, diffusée en deuxième partie de soirée le vendredi 14 avril. Un programme consacré à nos amis les bêtes, aux audiences plutôt faibles.

"Ce qui est très étonnant avec lui c'est que c'est un jeune animateur mais il a déjà montré ses limites. (…) Il est incapable de faire autre chose", a dénoncé le chroniqueur Gilles Verdez.

Et si l'ancien animateur du Petit Journal en a pris pour son grade sur le plateau de C8, les critiques ont également continué sur Twitter puisque le compte de Touche pas à mon poste a publié un sondage acide. Dans ce dernier, les internautes étaient invités à répondre à la question: "TF1 est-elle en train de tuer Yann Barthès?". 

"Get a life"

Un tweet qui n'a pas plu à l'équipe de Quotidien puisque juste après, le tweet en question a été repris avec dérision sur les réseaux sociaux de l'émission, encourageant l'équipe de TPMP à "s'acheter une vie".

Mais Cyril Hanouna n'a pas tardé à répondre. Dès le lendemain, le présentateur est revenu avec ironie sur l'échange de tweets. Et a déclaré que chaque soir, 15 secondes de son talk-show allaient désormais être consacrées à son concurrent qu'il a trouvé "susceptible". 

"Tous les soirs, on fera 15 secondes de brossage de Yann Barthès pour lui dire qu'on l'aime bien. Tous les soirs, on le brossera dans le sens du poil puisqu'il est susceptible...", a déclaré Hanouna. 

Au même moment, sur TMC, Quotidien a diffusé une drôle de bande-annonce afin de promouvoir la rediffusion du Toutou Matou Show. Cette dernière, estampillée d'un logo "approuvé par TPMP", reprenait plusieurs extraits de TPMP montrant les chroniqueurs critiquer l'émission.
N.B.