BFMTV

Questions pour un champion: le départ de Julien Lepers fait débat

Julien Lepers a présenté le jeu "Questions pour un champion" pendant 27 ans

Julien Lepers a présenté le jeu "Questions pour un champion" pendant 27 ans - Miguel Medina / AFP

France 3 a décidé d'écarter Julien Lepers de la présentation de Questions pour un champion. L'animateur phare du jeu culte sera remplacé par le journaliste Samuel Etienne. Un pari risqué pour la chaîne et un choix qui ne fait pas l'unanimité.

Le jeu Questions pour un champion peut-il se passer de Julien Lepers? Pour la direction de France 3, cette question, justement, a trouvé sa réponse: c'est oui. Selon les informations de Puremédias, la chaîne a décidé de se séparer de l'animateur après 27 ans de bons et loyaux services (et 18.956 emblématiques "oh, ouais, ouais, ouais"). Samuel Etienne aura la lourde de tâche de lui succéder. Mais l'émission avait-elle vraiment besoin de changer le visage de celui qui l'incarne?

Le départ de Julien Lepers du jeu culte qu'il anime depuis 1988 est un coup dur pour les fidèles du programme. Le présentateur de 66 ans y a imposé sa marque, son humour, ses tics, son énergie, ses coups de folies, si bien qu'imaginer l'émission sans lui paraissait impossible pour de nombreux téléspectateurs. Mais si l'animateur paraissait intouchable, les audiences de son émission s'effritait depuis quelques mois. Celle-ci a rassemblé en moyenne 1,6 millions de téléspectateurs (soit 11,4% de part d'audience) entre septembre et décembre 2015, un score en recul par rapport à celui de l'année dernière, déjà en baisse par rapport à l'année précédente. Fallait-il pour autant employer la méthode forte?

"C'est une bêtise monumentale"

Si par cette décision, Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, envoie comme signal à ses animateurs que personne n'est tributaire de son poste, ce choix d'écarter Julien Lepers en cours de saison questionne. Elle laisse également certains de ses collègues circonspects. Pour ne pas dire plus. Sur BFMTV, Patrick Sébastien s'était notamment fait le porte-parole des défenseurs de l'animateur survolté de France 3.

"C'est une bêtise monumentale, s'est agacé le présentateur du Plus grand cabaret du monde. Julien représente quelque chose de populaire mais, le pauvre, il a un certain âge, moi aussi." Et d'ajouter: "Il se trouve qu'en ce moment, il y a une sorte de chasse… On a des dates de péremption. Nos téléspectateurs n'en ont pas mais il y a peut-être une nouvelle mode dans notre maison qui consiste à jeter les vieux."

Ces propos de Patrick Sébastien font écho à la réaction de Michel Drucker sur le plateau de Touche pas à mon poste! sur D8 qui confiait en apprenant le départ de Julien Lepers: "C'est bizarre... Il y a peut-être un vent de jeunisme qui commence à planer sur le PAF...".

Samuel Etienne: changement radical

Le vent de jeunisme qui va souffler sur Questions pour un champion passera donc par Samuel Etienne, journaliste de 44 ans actuellement à la tête du 12/13 de France 3. Un profil inattendu pour le remplaçant de Julien Lepers qui pourrait bien dérouter les habitués de l'émission. Avec ce choix, la chaîne change radicalement de ton et vise un public plus large, avec le risque de décevoir les fidèles.

Si les internautes et fervents admirateurs de Julien Lepers ont fait part de leur déception et de leur colère sur les réseaux sociaux, reste que la mission de relancer l'émission ne paraît pas impossible pour Samuel Etienne. Celui que le public a pu retrouver par le passé sur Canal, France Inter ou Europe 1 a des raisons de croire que la transition pourra s'opérer sans heurts. Plusieurs émissions cultes du PAF ont ainsi survécu avec succès au départ de l'animateur phare qui les incarnait: Les Grosses Têtes, Des chiffres et des lettres, Fort Boyard, Les Z'amours, Interviles ou Le jeu des 1.000 francs... Un club très fermé que Samuel Etienne espère bien rejoindre dès le mois de février.