BFMTV

Questions pour un champion: le jeu culte peut-il survivre au départ de Julien Lepers?

Julien Lepers à la rentrée de France Télévision en 2011

Julien Lepers à la rentrée de France Télévision en 2011 - Miguel Medina / AFP

Après vingt-sept années passées aux commandes de Questions pour un champion, Julien Lepers devrait passer la main dans les semaines à venir. Mais le départ forcé de l'animateur vedette du célèbre jeu de France 3 peut-il vraiment être préjudiciable à l'émission?

La fin d'une époque. Ni France 3, ni Fremantle (producteur de l'émission) n'ont souhaité confirmé la nouvelle. Mais selon les informations du magazine Télé Star, l'avenir de Julien Lepers à la tête de Questions pour un champion n'est plus qu'une question de semaines. L'animateur de 66 ans aurait été écarté de la présentation de l'émission par la direction de la chaîne. Mais Questions pour un champion peut-il vraiment se passer de son présentateur emblématique?

Au regard des premières réactions sur les réseaux sociaux, le départ de Julien Lepers fait figure de petite "révolution" dans le monde du PAF. L'animateur a incarné pendant vingt-sept ans le jeu culte Questions pour un champions. Son style survolté, son humour, son ton énergique, son débit de paroles et ses tics de langage ont souvent fait le bonheur des téléspectateurs dont certains se demandent si le jeu peut survivre à cet animateur populaire, sosie non-officiel de Michael Keaton et auteur du tube Pour le plaisir.

Les Grosses Têtes, Fort Boyard et Des chiffres et des lettres ont déjà montré la voie

Si France 3 veut écarter Julien Lepers de la présentation de Questions pour un champion, la chaîne semble toutefois déterminée à conserver sa poule aux oeufs d'or. Mais avant que le programme ne s'use complètement. Car si l'émission a rassemblé en moyenne 1,6 millions de téléspectateurs (soit 11,4% de part d'audience) entre septembre et décembre, ce score est en recul par rapport à celui de l'année dernière, déjà en baisse par rapport à l'année précédente. Des résultats qui pourraient expliquer les motivations de France 3 à bouger les lignes.

Mais par le passé, de nombreuses émissions de télévision, également incarnées par un animateur emblématique, ont continué à rencontrer le succès malgré le départ de leur animateur phare. Ainsi Olivier Minne a réussi à reprendre avec succès le flambeau du jeu estival Fort Boyard sur lequel Patrice Laffont avait laissé son empreinte pendant dix ans. Même chose pour Des chiffres et des lettres dont le succès ne s'est jamais démenti depuis 45 ans, Laurent Romejko ayant réussi à incarner l'émission avec la même réussite que Patrice Laffont.

Quand le concept d'une émission est suffisamment fort, celle-ci survit quel que soit l'animateur en charge de la présenter. Aussi bien à la télévision (pour des émissions comme Les Z'amours ou Intervilles) qu'à la radio (pour Les Grosses Têtes où Laurent Ruquier a succédé à Philippe Bouvard sur RTL ou Le jeu des 1.000 francs autrefois présenté par Lucien Jeunesse et toujours à l'antenne sur France Inter sous le nom du Jeu des 1.000 euros d'abord avec Louis Bozon puis avec Nicolas Stoufflet).

Julien Lepers déjà remplacé par Vincent Perrot

Depuis près de trois décennies, Questions pour un champion, adaptation du jeu britannique Going for gold, s'est fait une place de choix dans la grille des programmes de France 3. Et pour qu'elle conserve cette place, la chaîne veut désormais "rajeunir" et "féminiser" sa présentation. Depuis quelques mois déjà, en coulisses, Julien Lepers était sur la sellette. 2016 devrait donc mettre un terme à la longévité exceptionnelle de l'animateur à la tête du jeu culte.

Les fidèles de Questions pour un champion devront changer leurs habitudes. Mais ce ne sera pas la première fois que Julien Lepers passe la main sur ce jeu. En 1994, Vincent Perrot l'avait remplacé plusieurs jours à la suite de déboires judiciaires. L'émission avait continué. Et déjà sans lui.