BFMTV

"Nul", "pathétique", "gênant": Le Petit Journal de Cyrille Eldin se fait étriller sur Twitter

Cyrille a repris les commandes du "Petit Journal" le 5 septembre 2016

Cyrille a repris les commandes du "Petit Journal" le 5 septembre 2016 - Canal+

Le nouveau présentateur n'a pas convaincu pour sa première à la tête du Petit Journal de Canal+.

La succession s'annonçait compliquée. Elle l'a été. Ce lundi 5 septembre, Cyrille Eldin a présenté le premier numéro du Petit Journal de Canal+, post Yann Barthès. Et la nouvelle formule de l'émission satirique n'a pas vraiment convaincu les fidèles du programme si l'on en juge la majorité des commentaires laissés sur les réseaux sociaux.

En souhaitant casser les codes instaurés par son prédécesseur, celui qui s'est fait connaître avec sa pastille Eldin Reporter et son ton sans gêne avec les politiques, s'est mis à dos une grande partie des téléspectateurs. Si les internautes ont généralement la dent dure sur les réseaux sociaux, ils l'ont encore prouvé en commentant les débuts de Cyrille Eldin. Après avoir fui en masse la page officielle du Petit Journal sur Facebook le jour où fut affichée la photo de son nouveau présentateur, les fidèles de l'émission ont fait part de leur déception après la première.

"Ego d'Eldin" et "sexisme ordinaire"

"Nul", "terriblement mauvais", "pathétique", "pas à la hauteur", "du réchauffé", "humour à plat"... Cyrille Eldin s'est fait étriller sur Facebook avec sa nouvelle formule qui met davantage en avant le terrain. Mais son ton affiché avec les hommes politiques passe mal. De même que sa manière de se mettre en avant lors de l'émission et sa façon de présenter sa nouvelle équipe féminine composée de Sandrine et Mathilde. Un internaute raille l'émission en la présentant désormais comme un "autel à l'égo d'Eldin accompagné de ses 'jeunes journalistes' potiches saupoudré de sexisme ordinaire".

Sur Twitter, les internautes ne sont pas plus tendres avec le programme, mais font preuve d'humour pour résumer leur façon de penser. Même si certains n'hésitent pas à souligner le caractère "nombriliste, égocentré, amateur et gênant" de Cyrille Eldin.

Seules les rescapées Catherine et Liliane semblent s'attirer encore les faveurs du public. Et si les internautes se révèlent sans pitié avec ce nouveau Petit Journal, la presse n'épargne pas non plus Cyrille Eldin et ses équipes. Le Parisien déplore un "travail bâclé", "un Petit Journal tristement vain" où "tout sonne creux". Pour Libération, "la catastrophe est totale, le malaise immense et le naufrage garanti". La saison s'annonce longue.

F.M.