BFMTV

Cyrille Eldin: Le Petit Journal était devenu "un poil moralisateur"

Cyrille Eldin, désormais aux commandes du Petit Journal de Canal+.

Cyrille Eldin, désormais aux commandes du Petit Journal de Canal+. - Xavier Lahache - Canal+

L'animateur, désormais à la tête du Petit Journal de Canal+, assure dans Le Monde vouloir changer le ton de l'émission et critique la formule de son prédécesseur.

Il est attendu au tournant. Ce lundi soir, Cyrille Eldin, reprend sur Canal+ les rênes du Petit Journal, créé par Yann Barthès. Dans une interview accordée au Monde, Cyrille Eldin évoque sa nouvelle formule. Égratignant au passage son prédécesseur: "Yann Barthès a toujours eu du style, de la finesse, de l’humour mais ça pouvait devenir avec le temps un poil moralisateur", souligne-t-il. "Il ne faut pas être dans le jugement".

Le Petit Journal de Yann Barthès "était très produit, explique-t-il encore. Il y avait plein de séquences, très découpées. Mon Petit journal sera un peu plus bordélique. Et plus proche du public". Il ajoute: "Je cherche quelque chose d’un peu plus vrai, d’un peu plus transparent".

"Surprendre les politiques"

Selon l'ex-chroniqueur du Supplément et du Grand Journal, dans l'ancienne formule du Petit Journal "on pouvait stigmatiser, tourner en ridicule les uns, tenir à distance les autres". Pour éviter ce travers, Cyrille Eldin propose d'"écouter davantage tout le monde, les militants du Front de gauche, du Front national (FN), essayer de comprendre…".

Il promet également d'être plus présent sur le terrain. "Mon truc, c’est le terrain plutôt que de recevoir les gens depuis un fauteuil dans une situation confortable". "C’est essentiellement sur le terrain que ça va se jouer: avec plusieurs reporters, dont moi, car j’ai encore envie d’être sur les meetings, de surprendre les politiques", détaille-t-il.

"Violer un peu les codes"

"Ma méthode, c’est d’essayer, sans être agressif, de violer un peu les codes habituels". "Si on essaye d’aborder les politiques d’une autre manière, on peut obtenir, l’air de rien, avec légèreté, des infos. Sans forcément tourner les politiques en ridicule".

Ce soir, la méthode Eldin sera testée et peut-être approuvée par le public, à 20h30, en clair.

M. R.