BFMTV

Les 12 Coups de midi: Éric détrône Christian Quesada et devient le plus grand champion de l'émission

Éric et Christian Quesada dans Les 12 Coups de midi

Éric et Christian Quesada dans Les 12 Coups de midi - TF1

Éric est désormais le plus grand champion des 12 Coups de midi, reléguant à la deuxième place Christian Quesada.

Il s'était fixé comme objectif de le détrôner. Il a réussi. Avec une cagnotte de plus de 900.000 euros en 194 participations, Éric est désormais le plus grand champion des 12 Coups de midi, reléguant à la deuxième place Christian Quesada, condamné à trois ans de prison ferme pour "corruption de mineur" et "détention et diffusion d’images pédopornographiques".

"Ce serait dommage qu’une telle émission garde comme premier un tel personnage", avait déclaré Éric mi-avril à Télé Loisirs. Si "effacer" Christian Quesada de l'histoire du programme est "impossible", Éric voulait au moins lui rafler son record: "Qu’il ne soit plus à la première place, ce serait pour moi une bonne chose."

Celui que l'on surnomme FantastErix a réagi à sa victoire avec la modestie qui le caractérise depuis le début de son parcours dans Les 12 Coups de Midi: "J'ai attendu ce moment depuis longtemps. J'y pense depuis que j'ai dépassé Paul. C'est une grande émotion. Un grand soulagement. Tous les horizons sont ouverts, maintenant ce n'est plus que du bonus", a-t-il confié, avant de dédier sa victoire à ses enfants et son épouse. "Elle m'a soutenue, et a assuré le travail ingrat à la maison, et je l'en remercie".

"Je ne pense pas avoir été plus efficace que les autres"

La victoire d'Éric récompense un parcours quasi sans faute. Ce dessinateur-projeteur en bâtiment, redoutable en culture générale et très à l'aise sur le plateau, a su donner l'impression à ses adversaires qu'il était incollable. S'il a des points faibles - notamment en cuisine et peinture -, il a récolté une cagnotte de 810.244 euros en seulement 159 participations. Du jamais vu dans l'émission: Christian Quesada avait obtenu 809.392 euros, mais il lui avait fallu 193 victoires. 

"Je suis tombé sur une Étoile mystérieuse au montant jamais mis en jeu. C’est ça qui a boosté mes gains", a-t-il expliqué, modeste, à Télé Loisirs. "Mais je ne pense pas avoir été plus efficace que les autres."

Éric réside à Mellac, dans le Finistère. Ancien professeur de Sciences de la vie et de la Terre, il a passé un diplôme de technicien d'études du bâtiment et travaille désormais comme dessinateur projeteur dans un bureau d'études de Lorient. Ce père de famille de 45 ans s'est inscrit aux 12 coups de midi sur les conseils de Candice, sa fille de 15 ans. C'est elle qui a remarqué qu'il répondait facilement aux questions du programme. Depuis, il a déjà présenté le reste de sa famille aux téléspectateurs: Justine, sa deuxième fille de 7 ans, et Stéphanie, son épouse. 

"Je pense que tu restes vraiment leur chouchou"

Il y a cependant un autre candidat qu'Éric ne pourra jamais détrôner, malgré sa complicité avec Jean-Luc Reichmann: Paul, alias "Wiki Paul", très apprécié du public. "Je pense que tu restes vraiment leur chouchou, quoi qu'il arrive", a concédé Éric sur le plateau des 12 Coups, le 2 juin. Le candidat a sans doute en mémoire les nombreuses critiques dont il fait l'objet sur les réseaux sociaux depuis le début de cette aventure. Les fans du programme le trouvent "antipathique", "prétentieux" et soupçonnent même la production de le favoriser en lui posant des questions trop faciles.

Si l'entente est cordiale entre Éric et Paul, quelques tensions ont pu naître. Début mars, Éric n'a pas hésité à reprendre Paul quand celui-ci s'est trompé dans une réponse. Interrogé dans le cadre d'un questionnaire sur les rois de France et "le dernier des Charles", Paul s'est trompé en répondant "Charles IV le Bel". Eric s'est alors empressé de reprendre l'étudiant en histoire: "Le dernier des Charles, c'est Charles X." Jean-Luc Reichmann s'est régalé en faisant l'arbitre: "Tiens prends ça! Le Breton vient de lui en coller une."

Jérôme Lachasse